Connect with us

Critique

Notre critique du tome 17 de Bungô Stray Dogs

Published

on

Dessinateur : Harukawa 35
Scénariste : Kafka Asagiri
Éditeur : Ototo
Collection : Seinen
Genre : Baston, Science-Fiction, Drame
Public : + 12 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 20 novembre 2020
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Kyôka et Atsushi poursuivent leur lutte pour sauver de sa perte l’agence des Détectives armés, et rentrent en contact avec un de leurs anciens ennemis pour lui demander de leur prêter main forte… Ils prennent par la suite la décision de s’infiltrer à l’intérieur du Casino Céleste, dirigé par l’un des Cinq Anges déchus, Sigma. C’est aussi ce que font Tachihara et Teruko, deux membres des Chiens de Chasse à leur poursuite, bien décidés à les capturer. »

Notre critique

Au vu de la situation, Atsushi et Kyôka sont obligés de retrouver le seul qui puisse prouver l’innocence de L’Agence Des Détectives Armés, Mushitaro Oguri, un de leur ancien ennemi.

Pour cela, ils doivent s’infiltrer dans une banque hautement gardée, ajoutant un délit de plus à leur ardoise.

La police militaire avec Ango s’approche à grand pas et va les encercler, rendant leur évasion compliquée. Mais c’était sans compter sur l’aide de Mushitaro et d’un allié inattendu, que nos comparses vont réussir à s’en sortir.

C’est aussi grâce à cet “allié” que nous allons comprendre comment Dazai arrive à communiquer, et de cette façon à les aider, alors qu’il est derrière les barreaux.

Ce que nous remarquons dans ce tome, c’est que certains personnages (Ango ou Lucy ex-membre de la guilde), qui n’étaient pas en tête d’affiche et que nous pensions peut-être voir disparaitre du récit au fil du temps, se trouvent ici être utilisés à bon escient et très intelligemment par les auteurs, ce qui prouve qu’ils ont tout à fait leur place dans cette œuvre.

Mushitaro va dévoiler quel sont les prochaines actions des anges déchus et leur déroulement, Lucy va ainsi entrer en scène et avoir un rôle important. Grâce à son pouvoir, elle va permettre à Atsushi et Kyôka d’entrer dans le casino de Sigma, un des cinq anges déchus, où ils pourront dérober la fameuse page du “livre” et déjouer l’attentat prévu par ceux-ci.

Fukuzawa est aux mains des “chiens de chasse”, cependant, il semble être une vieille connaissance de leur chef. Même si des questions sur le temps passé fusent l’instant d’après, nous nous retrouvons en plein interrogatoire sur l’affaire en cours. Est-ce que celui-ci se rendra compte que son “ami” n’est pas derrière tout ce que l’on reproche à l’Agence ?

Pendant ce temps, Tachihara et Teruko deux “chiens de chasse”, font eux aussi leur entrée au casino et ont des exigences que Sigma ne peut accepter.

Cela va d’ailleurs lui coûter l’intégrité structurelle de son casino car Teruko n’est pas le genre de fille à qui ont dit non…

Cet opus continue sur son excellente lancée, via un arc qui ne perd rien en vigueur et qui ne déçoit en aucun cas, Kafka Asagiri et Harukawa 35 peuvent être fiers de conserver la qualité et de susciter toujours autant d’intérêt, alors que l’on approche de la vingtaine de volumes.

Notre critique du tome 17 de Bungô Stray Dogs
Conclusion

Les mangakas signe un tome trépidant, où nos héros sont placés dans une situation inédite et n'auront jamais été à ce point en danger !

Scénario
85
Dessin
80
Edition
80
Originalité
85
Mise en scène
85
Intérêt sur la durée
85
On a aimé :
La trame de l'histoire
On a moins aimé :
Être resté sur le suspens de fin du tome précèdent
85

Lectrice maladive, aucune phrase ne peut lui échapper ! Si les œuvres malsaines ou gores vous font fuir, vous pouvez toujours compter sur Em, c’est plus qu’une passion pour elle...

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ thirty seven = forty seven