S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Demizu Posuka
Scénariste: Shirai Kaiu
Éditeur: Kaze Manga
Collection: Shônen
Genre: Aventure, fantastique
Public: + 12 ans
Contenu: 192 pages
Prix: 6,89 euros
Sortie: 9 décembre 2020
Statut de la série: Terminée en 20 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

“Alors qu’approche la cérémonie de Tifari, toutes les forces armées, hommes comme démons, convergent vers la capitale. Parmis eux, Norman, épaulé de Geelan et de ses sbires, lance son raid punitif dans le but d’éliminer la reine et les membres des cinq familles régentes.
Emma, Ray, Don et Gilda sont fermement résolus à l’en empêcher mais il ne leur reste que très peu de temps…
Arriveront-t-ils avant qu’il ne soit trop tard?”

Notre critique

L’équipe de Don et Gilda a réussi à retrouver Mujika et Sonju. Les hommes de Norman ont été neutralisés grâce, entre autre, au revirement de Ayshe. Don, Gilda et Mujika échangent rapidement leurs informations et se rendent compte que Norman les a dupé et qu’il compte malgré tout profiter de la fête de la Tifari pour exterminer toute la noblesse des démons. Malgré le danger de cette entreprise, ils prennent la décision de se rendre à la capitale.

De leur côté, Emma et Ray sont rentrés au refuge, porteurs de bonnes nouvelles. En effet, Emma a réussi à faire une nouvelle promesse pour permettre aux enfants de tous s’évader.  Leur joie est de courte durée. En effet, en apprenant que leur ami les a leurré, Emma panique car, si toute la noblesse venait à être éradiquée, le chaos qui en résulterait risquerait de rompre la promesse qu’elle venait de réussir à obtenir. C’est une course contre la montre qui s’enclenche face à la machinerie mise en place par Norman.

Norman, quand à lui, se rend à la capitale et commence à mettre son plan en marche…

La plus grande partie de ce tome se passe dans la capitale des démons et montre l’exécution du plan patiemment mis en place par Norman. Ce dernier, aveuglé par sa soif de vengeance, s’est arrangé pour éloigner ceux qui voulaient le dissuader d’attaquer afin de pouvoir agir sans contrainte. Sa grande intelligence et les capacités spéciales de son équipe mettent en marche une machine à tuer impressionnante.

Les différents chapitres de ce volume montrent les différentes actions menées par Norman et son armée et les combats qui en résultent. Les actions sont précises et nerveuses. Le tome se lit assez vite mais, à la fin, le rythme du scénario est ralenti pour mettre en place un climax efficace. En effet, c’est avec beaucoup d’impatience que le lecteur aura envie de savoir quelles seront les conséquences de tout ce qui s’est passé dans ce volume.

Le lecteur n’apprendra pas grand chose de nouveau dans ces chapitres, qui sont portés sur l’action pure et simple. Les auteurs montrent par ce déferlement que le temps de la construction et de la planification est terminé et que les choses sérieuses commencent. Il sera aussi impressionné par la complexité du plan de Norman. Plan qui se déroule presque trop parfaitement. C’est à se demander où se trouve le grain de sable qui risque de faire déraper l’ensemble.

Les personnages ne font qu’apparaître et ne servent qu’à amorcer ce qui arrive. Il n’y a pas de grandes révélations dans ce volume. Cependant, les différentes actions menées dans ces chapitres risquent d’avoir beaucoup de conséquences pour la suite du récit.

Malgré la nervosité des actions et la succession des combats, le dessin reste clair et la mise en scène des combats est dynamique et permet de suivre facilement le récit.

Le récit s’achève sur l’arrivée de Emma dans le palais des démons et son face à face avec Norman. Que va-t-il se passer?

Notre critique du Tome 17 de The Promised Neverland
"Désolé, il est trop tard..." - Norman
Scénario85%
Dessin90%
Édition80%
Originalité85%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • Le développement du plan de Norman.
  • La mise en scène claire des combats.
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.