S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Hiromasa Okujima
Scénariste : Hiromasa Okujima
Éditeur : Omaké Manga
Collection : Shonen
Genre : Action, Suspens
Public : + 12 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 16 juillet 2020
Prix : 7,90€
Statut de la série : Terminée en 6 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Kira, alias « Corbeau Blanc« , travaille comme assistant mangaka aux côtés de Assassin, dit « Mouton Rouge« . Ce dernier est promis à un bel avenir dans le manga, ce qui ne plaît pas beaucoup à Assassin, dont les projets sont rejetés par les éditeurs. Et comme si cela ne suffisait pas, en plus d’être ensemble au NAS et chez le célèbre mangaka Jimbabue, Kira s’installe dans l’appartement à côté du sien. La cohabitation entre les deux chasseurs de prime commence…

Notre critique

C’est avec plaisir qu’on retrouve la suite des aventures de Mouton Rouge, aussi bien en tant que chasseur de prime, que mangaka raté… Car notre héros rêve de percer dans le milieu du manga, sauf que ces scénarios ne sont pas comiques, que son héros est un caca et qu’en plus, son dessin est souvent critiqué par le célèbre mangaka pour qui il travaille, Sukekiyo Jimbabue. En résumé, sa vie professionnelle est au plus bas. Mais là où il brille, c’est en tant que chasseur de prime. Quand Shinichi enfile son costume de Mouton Rouge, il devient un assassin professionnel, sûr de lui et ne ratant aucune cible.

A ses côté, travaille Kira, mangaka prometteur. Plutôt doué, il a déjà reçu un prix pour une de ses œuvres. Même si il ne travaille que sur tablette, il apprend vite le maniement du crayon sous les ordres de Jimbabue. Ce qui n’arrange pas Shinichi, car en plus d’être doué pour le manga, Kira est également « Corbeau Blanc », un autre chasseur de prime du NAS. Il y a donc une rivalité entre les deux jeunes gens. Et pour finir, Kira va s’installer dans l’appartement voisin de celui de Shinichi. Les deux jeunes gens sont donc tout le temps ensemble.

Entre rivalité et bonne entente, nos deux jeunes assistants mangakas vont devoir faire face aux Rotten Boys, une organisation opposée au NAS. Et c’est avec la jolie Kamo Serizawa qu’ils font connaissance. Sa mission : tuer Corbeau Blanc pour « le bien du manga ». Ses techniques de combat sont tirées de mangas célèbres, car les Rotten Boys sont un groupe d’assassins composé de cosplayeurs, ultra fans de mangas.

Le scénario est toujours aussi dynamique, avec peu de pauses, et même un peu d’humour et de nostalgie, comme le trou dans le mur entre les deux appartements des assassins, tiré de Maison Ikkoku. La relation entre les deux assistants évoluent, passant de rivaux à presque amis. Mais des assassins peuvent-ils devenirs de vrais amis? Le dessin est en adéquation avec le rythme du scénario, avec un dessin aux traits relativement fins et clairs, malgré les lignes de mouvements des scènes d’action qui chargent le dessin et le sang qui gicle souvent. C’est Kira qui fait la couverture de cette jaquette.

Notre critique du tome 2 de Assistant Assassin

En bref, une série violente et sanguinolente, avec un scénario qui ne s'essouffle pas, et des héros assassins qui rêvent de percer dans le milieu fermé des mangakas. Une série pleine d'énergie à suivre!

Scénario85%
Dessin85%
Édition80%
Originalité85%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • La dynamique du scénario
  • De belles scènes d'action
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.