Connect with us

Critique

Notre critique du tome 2 de Chacun ses goûts

Published

on

Dessinateur : Machita
Scénariste : Machita
Éditeur : Kana
Collection : Life
Genre : Tranche de vie
Public : + 14 ans
Contenu : 160 pages
Sortie : 5 mars 2021
Prix : 7,45€
Statut : En cours de publication

“La colocation de Haru, une jeune otaku, et d’Ao commence petit à petit à se mettre en place. Hamura, un employé de bibliothèque de la section étudiante, qui ne veut pas montrer le contenu de son bento… La mère de Haru qui monte à Tokyo, car elle s’inquiète pour sa fille… Yumi qui perd à la guerre des tickets… Peu à peu, de nombreuses personnes commencent à prendre place dans le quotidien des deux colocataires.”

Après une mise en bouche très réussie dans le premier tome, Chacun ses goûts revient dans un second volume tout aussi mignon, charmant et appétissant que le précédent ! On retrouve Haru et Ao, nos jeunes colocataires un peu en marge de la société, dans de nouvelles histoires tranche-de-vie assaisonnées de bentô et petites recettes pour lesquelles on se laisserait facilement tenter.

Alors que Haru et Ao se sont bien habitués à la colocation et à la présence de l’autre, les choses sont un peu chamboulées lorsqu’Ao découvre que Haru n’a toujours pas dit à ses parents qu’elle était en colocation avec quelqu’un. Il insiste pour que Haru les mette au courant le plus vite possible, et sa réaction commence à inquiéter Haru, qui se pose des questions sur la situation familiale de son colocataire. C’est également un sujet qui nous intéresse particulièrement en tant que lecteurs, puisque le passé d’Ao est jusqu’à présent assez mystérieux. C’est un personnage qui semble avoir des difficultés à parler de ses problèmes ou à demander de l’aide aux autres lorsqu’il est débordé, et le fait qu’il s’inquiète de la réaction des parents de Haru en apprenant sa colocation avec « quelqu’un comme lui » laisse également deviner que malgré ses airs souriants, lui aussi, comme Haru, a peur d’être rejeté.

L’ambiance n’est toutefois pas au drame dans ce tome, rempli de douceur. Les personnages sont tous pleins de bienveillance et d’empathie, et on adore voir leurs relations se développer peu à peu. Le thème de la cuisine et des bentô est toujours lié à ces relations ; un exemple flagrant est la rencontre entre Haru et un de ses collègues de travail, qu’elle n’ose pas aborder jusqu’à ce qu’elle voie qu’il a lui aussi apporté un bentô. Sans s’en rendre compte, elle se met alors à lancer la conversation avec lui tout naturellement. D’une certaine manière, ce nouveau « hobby » l’aide peut-être à trouver sa place et à se sentir acceptée auprès des autres, car comme elle le dit elle-même, voir les bentô des autres lui fait s’imaginer qu’eux aussi ont une famille et des personnes qui les aiment – qu’ils sont des êtres humains pas si différents d’elle, en somme.

En conclusion, ce deuxième volume tout aussi réussi que le premier nous apporte douceur, bonne humeur et leçons de vie, en plus de nous donner quelques petites recettes faciles entre les chapitres pour celles et ceux qui voudraient se lancer dans la cuisine japonaise et le fait-maison. On a hâte de retrouver Ao et Haru et leurs petits bentôs dans les prochains volumes !

Notre critique du tome 2 de Chacun ses goûts
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé
Nouvelles recettes, nouvelles rencontres, et une ambiance toujours aussi craquantes dans ce tome 2 tout à fait à la hauteur du premier.
Scénario85
Dessin80
Édition95
Originalité90
Mise en scène80
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Fan de mangas en tout genre avec un goût prononcé pour tout ce qui sort de l'ordinaire et un faible pour les histoires fantastiques.