Connect with us

Critique

Notre critique du tome 2 de DanMachi – Sword Oratoria

Hitaka

Published

on

Dessinateur : Fujino Omori
Scénariste : Takashi Yagi
Character Design: Kiyotaka Haimura et Suzuhito Yasuda
Éditeur : Ototo Manga
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 176 pages
Sortie : 25 septembre 2020
Prix : 6,99 €
Statut de la série : En cours de publication

 

Acheter Site Officiel

Résumé

 « Aiz, la Princesse à l’épée est une aventurière réputée dans tout Orario. Depuis qu’un certain Bell s’est enfui, pris d’effroi à sa vue, elle s’est mise à réfléchir à son passé et à sa quête de puissance. La voyant en proie au doute, Léfiya et ses autres camarades décident lui remonter le moral… La populaire Aiz de Danmachi est l’héroïne de ce spin-off plein de fantasy et de filles aussi fortes que belles ! Pas besoin d’avoir lu l’œuvre originale pour en profiter ! »

Notre avis

La rencontre de Aiz avec Bell a boulversé le cœur de l’aventurière et toutes ses amies se rendent compte de ce changement dans ce 2e tome de DanMachi – Sword Oratoria. Pour lui remonter le moral, les filles de la familia vont emmener Aiz faire les boutiques, … une bonne mise en place pour un fan-service. Les sœurs amazones ne portant déjà que très peu de vêtements vont profiter de la situation pour initier Aiz à leurs tenues et même si la plupart des essayages ne se passent que dans l’imagination de Léfiya, ceux-ci ne comporteront que peu de tissus laissant les poitrines généreuses s’épanouir au grand air.

L’humour est toujours aussi présent dans ce tome. Tout d’abord avec Aiz qui ne sait toujours pas comment se comporter en société et ensuite avec la déesse Loki qui laisse son côté pervers s’exprimer à tout va.

Nous faisons la connaissance des différentes familias ainsi que de leurs particularités. Certaines familias sont commerçantes, apothicaires ou encore forgerons et il sera intéressant de découvrir tous les corps de métier que peut exercer les familias avec la bénédiction de leur dieu. Nous découvrons également le visage des différentes divinités grâce à un banquet des dieux. C’est bien de pouvoir mettre un visage sur ces dieux descendus sur terre, surtout que certains d’entre eux semblent cacher de sombres désirs. C’est le cas notamment de la déesse Freya qui semble, elle aussi, avoir des vues sur Bell.

Nous découvrons un fragment du passé de Aiz avec notamment un souvenir de ses parents. Il semble que quelque chose de dramatique leur soit arrivé et il sera intéressant d’en découvrir plus sur la jeune aventurière.

Les personnages sont très bien détaillés de la tête aux pieds. Les vêtements des héros sont très variés durant la séance shopping. Les tenues permettront également de différencier les familias, c’est notamment le cas pour la familia de Dian Cécht, les guérisseurs, qui portes des tenues qui ressemblent aux infirmières.

Les arrière-plans sont assez épurés laissant la place aux personnages mis en avant avec des gros plans. Les scènes de combats sont toujours aussi bien détaillées. Lignes de vitesse et onomatopées viendront agrémenter le tout pour un rendu tout simplement épique.

Notre critique du tome 2 de DanMachi – Sword Oratoria
Conclusion

En conclusion, le cœur de Aiz change dans ce 2e tome de DanMachi - Sword Oratoria. Elle est plus consciente du lien qui les unis au sein de la familia et même si cela reste important pour elle, le donjon n'est plus son seul objectif.

Scénario
80
Dessin
95
Edition
90
Originalité
85
Mise en scène
90
Intérêt sur la durée
90
On a aimé :
Dessin
Variétés des personnages
On a moins aimé :
Néant
90

Tombée dans l'univers manga par hasard, elle ne l'a plus lâché et en est devenue passionnée. Plus attirée par le shojo et le shonen, elle n'a pas peur de relever des défis et de découvrir d'autres styles.