Connect with us

Critique

Notre critique du tome 2 de Hana l’Inaccessible

Saya

Published

on

Dessinateur : Murata Kôji
Scénariste : Murata Kôji
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Tranche-de-vie, Comédie
Public : + 14 ans 
Contenu : 160 pages
Sortie : 25 janvier 2021
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Pour beaucoup, Hana Takamine est la femme active parfaite. Belle, intelligente et intransigeante, elle fait rêver par son côté inaccessible. Mais en secret, elle est follement amoureuse de Tsuyoshi Yowaki, un collègue particulièrement incompétent… Ce qu’elle ignore, c’est que cet amour est réciproque ! Mais une rivale va s’interposer… la magnifique Ichigo Amai jette son dévolu sur le même homme ! Malgré ses agissements, les deux amoureux finiront-ils par se rapprocher ?

Notre critique

Hana travaille avec Tsuyoshi sur un projet de gâteau pour les Jeux Olympiques, le COP. Afin d’avoir des idées, Tsuyoshi propose à Hana d’aller ensembles au cinéma. Hana, hésite entre un rendez-vous professionnel ou un rendez-vous entre deux amoureux. La jeune femme est toute chamboulée quand leurs doigts se frôlent. Mais Ichigo, qui s’est amourachée du jeune homme, les voit à la sortie du cinéma. Cela va créé quelques situations embarrassantes pour tous, surtout que Charada s’en mêle, en voulant aider Ichigo à sortir avec Tsuyoshi. Mais ce dernier ne fait pas cela par altruisme, ni parce qu’il apprécie la jeune femme. Il a ses propres projets en tête…

Dans cette série, on découvre des personnages à la personnalité fort différente. Hana est une personne travailleuse, intelligente, intransigeante et très belle, dans le style beauté froide. Mais au fond d’elle, cette jeune femme est un cœur d’artichaut dès qu’elle est aux côtés de Tsuyoshi et totalement novice dans les affaires de l’amour. Ce qui fait qu’elle hésite, doute et se pose beaucoup de questions face au comportement ambigu et aux signaux lancés par le jeune homme. Mais cela n’empêche pas la jeune femme de lui faire des remarques parfois cinglantes sur son travail et également de l’aider à mieux accomplir son travail. Tsuyoshi est un incompétent, qui oublie des dossiers et n’est pas doué pour avoir de nouvelles idées. C’est un grand amateur de nourriture, surtout de choses sucrées, et travailler pour une entreprise de pâtisserie traditionnelle est un rêve pour lui. De physique assez quelconque, ce dernier est amoureux de Hana, qu’il trouve fort inaccessible. Autour d’eux, gravite Ichigo, parée de ses boucles d’oreille en forme de fraises. Très séduisante, elle jette son dévolu sur Tsuyoshi. Elle tente de lui faire comprendre ses sentiments, mais le jeune homme ne l’aime pas, même si il la trouve très jolie. Charada, un collègue masculin de Hana, est bien décidé à épouser Hana. Et pour atteindre son but, il aide Ichigo dans ses tentatives de séduction. Mais ce dernier est plus doué pour embarrasser son entourage…

Présenté sous la forme de courts chapitres, cette série nous plonge dans une comédie romantique. Nos héros s’aiment mais aucun des deux n’ose avouer ses sentiments à l’autre, surtout que Hana est la supérieure hiérarchique de Tsuyoshi. Elle balance entre les remarques cinglantes et les petites aides qu’elle donne à Tsuyoshi. Cela crée des quiproquos et autres situations cocasses. Malgré l’humour fort présent, on suit une vraie romance non avouée entre deux personnes forts différentes, avec des situations extrêmement romantiques. Le charadesign est léger et classique. Il y a peu de décor, les personnages sont bien mis en avant. Tout passe par les dialogues et l’attitude, parfois ambiguë, des personnages. C’est Ichigo qui fait la jaquette de ce deuxième volume.

Notre critique du tome 2 de Hana l’Inaccessible
En conclusion

On adore cette comédie romantique qui met en scène une jeune femme belle et intelligente, qui est une vraie novice en amour, et un jeune homme maladroit et totalement incompétent. Bonne lecture!

Scénario
90
Dessin
80
Édition
85
Originalité
90
Mise en scène
80
Intérêt sur la durée
95
On a aimé :
De l'humour 
Un scénario original 
De la romance
Des chapitres courts
On a moins aimé :
Néant
90

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ twenty five = thirty five