Connect with us

Critique

Notre critique du tome 2 de My Hero’s Dream

Published

on

my-hero-s-dream-t2-banniere-nipponzilla

my-heros-dream-t2-nipponzilla Dessinateur : Kara Aomiya
Scénariste : Kara Aomiya
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : romance, drame, tranche de vie
Public : Public averti
Contenu : 170 pages
Sortie : 30 avril 2021
Prix : 8,99 €
Statut de la série au Japon : En cours de publication

« Le populaire Honda et le timide Kaidô sont amoureux. À la sortie du lycée, ils ont décidé d’emménager ensemble. Désormais, Honda va à l’université et à son club de fac tandis que Kaidô essaie de devenir cascadeur professionnel. Leur vie quotidienne pâtit de cette surcharge de travail et ils n’ont jamais le temps de faire plus que s’embrasser… Au bout de trois ans de vie commune, c’est un comble qui les frustre tous les deux ! Lequel des deux craquera le premier ? Et cela aboutira-t-il à un rapprochement plus fort encore ou à une rupture ? »

Le 1er tome nous laissait sur notre faim, un happy end sans grand plus. Avec ce tome 2 de My Hero’s Dream, on découvre l’intimité de la vie commune de Honda et Kaidô. Antagonistes en tout, ils forment pourtant un couple équilibré. Cependant, ils cherchent chacun de leur côté à être le meilleur des partenaires pour l’autre. Et leur principale préoccupation est matérielle.
Kaidô veut réussir parce qu’il aime le métier de cascadeur mais aussi parce qu’il doit assumer sa part du ménage. Il ne refuse donc aucune proposition de son agence même si cela va à l’encontre de ses réelles aspirations.

De son côté, Honda veut rapidement terminer ses études, décrocher un bon emploi afin de subvenir aux besoins essentiels de son amoureux et le décharger de tout souci matériel. Il espère ainsi devenir le meilleur allié dans la réussite professionnelles de Kaidô. Honda reste marqué par le mal qu’il a fait à son amoureux autrefois. Plus jamais il ne veut être un frein aux espoirs de Kaidô.

Il est évident que le dialogue n’est pas la qualité première de ce couple. Kaidô et Honda vivent ensemble mais ne se confient pas. Ils ne partagent pas grand-chose de leurs soucis, leurs tourments, leurs préoccupations, personnelle ou envers l’autre. Ils ne discutent même pas de leur frustration sexuelle mutuelle. Jusqu’à ce que Honda, encore lui, fasse le premier pas.

Et ce qui devait arriver se produit.

Kaidô est de plus en plus frustré par les demandes de son agence qui mise sur son physique pour en faire un mannequin, un acteur. Mais tout ce qu’il veut c’est être dans l’ombre, de devenir cascadeur ! Ses hésitations à peine formulées auprès de son manager lui attirent des ennuis et révèlent son homosexualité au grand jour.

Le jeune homme affronte tout cela seul, soucieux qu’il est d’épargner son amoureux. Mais ce dernier sent bien que quelque chose ne va pas. En réponse, il n’obtient que le silence. Un grave malentendu s’installe et menace leur relation…

Après une entrée ans l’histoire plutôt amusante et banale, Kara Aomiya franchit le pas dans ce tome 2 de My Hero’s Dream. Les soucis de la vie adulte entrent de plein fouet dans l’existence de ses deux héros et prennent le pas sur leur entente. Leurs différences de caractère sont les premières causes d’une situation qui ne peut qu’éclater. Cette fois-ci, le personnage de Kaidô est plus travaillé, il est à égalité avec Honda. On découvre ses interrogations, ses hésitations et sa ferme intention de protéger son amour, même s’il le fait avec maladresse.

Côté dessin, on reste dans un style entre codes yaoi et réalisme. Le traits est souvent vif, poussé, très encré avec un petit rien d’inachevé. On en perçoit le tracé. Il en résulte une impression brouillonne assez inédite dans le genre qui, pourtant, sert d’assise au travail des visages. Les expressions en ressortent avec plus de force. La mise en scène alterne bien les atmosphères, entre la complicité de leur intimité, la transcription de leur querelle et la froide réalité du quotidien de Kaidô.

Ce tome 2 de My Hero’s Dream présente une suite attrayante que l’on se plaît à lire. La candeur adolescente cède le pas aux soucis adultes face auxquels nos deux héros sont quelque peu démunis. Leur amour sera-t-il le socle de leur avenir commun ? À suivre !

My Hero's dream
80 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé
Une suite inattendue, pleine de nuages et d'incompréhensions. L'apprentissage de la vie à deux à l'entrée dans l'âge adulte multiplie les obstacles. Une fin pleine de suspense, vivement la suite.
Scénario85
Dessin80
Édition90
Originalité75
Mise en scène90
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.