S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Netsuzô trap NTR t2 notre critique - nipponzillaDessinateur : Naoko Kodama
Scénariste : Naoko Kodama
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yuri
Genre : Romance, tranche de vie, drame
Public : Public averti
Contenu : 169 pages
Sortie : 13 mars 2020
Prix : 7,99 €
Statut de la série au Japon : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Le séjour au ski s’est mal terminé pour Yuma et Takeda. La jeune fille n’a pu aller jusqu’au bout avec son petit ami et ils sont restés en froid depuis. Les vacances sont terminées mais Yuma est incapable de faire le premier pas pour une réconciliation. Cherchant du réconfort auprès de son amie d’enfance, elle décèle que son couple avec Fujiwara n’est pas aussi parfait que tout le monde le pense…

Notre Avis

On retrouve l’étrange duo de lycéennes avec curiosité. Le premier tome de Netsuzô Trap – NTR – ne nous avait guère donné de grande surprise ou d’originalité. Ce tome 2 persiste et signe.

Yuma n’a pas pu se laisser aller avec Takeda lors de leur seule nuit en tête à tête. Perturbée, elle ne sait comment l’expliquer. Pourquoi peut-elle si facilement se laisser faire par Hotaru et se refuser à son petit ami ? Quelle est la différence entre ses sentiments pour Takeda et ce qui la lie à son amie d’enfance ?

Attristée de n’avoir pu se donner à Takeda et de l’avoir blessé, elle cherche des réponses auprès d’Hotaru. Son amie a plus d’expérience qu’elle avec les garçons. Elle doit savoir ce qui lui arrive.

Mais au lieu de lui donner des raisons claires sur ce qui fait qu’elle-même peut aisément coucher avec Fujiwara, Hotaru embrouille un peu plus Yuma. Pour Hotaru, l’amour est obsessionnel et absolu. Pire, sur ces paroles que Yuma peine à appliquer à Fujiwara, qui, décidément ne lui plaît pas, Hotaru lui saute dessus pour la consoler.

Bien que consentante sous les caresses de son amie, Yuma reprend ses esprits et la repousse. Elle prend alors la décision de tenter ce qu’il faudra pour reconquérir Takeda. Mais ses attentions pour Hotaru vont lui faire perdre une belle occasion. Car son amie semble avoir des problèmes avec son petit ami. Serait-il violent ou même infidèle ? Yuma décide de s’en mêler.

Mais Fujiwara ne se laisse pas déstabilisé, il insinue même qu’il sait qu’il y a quelque chose entre les deux filles et qu’il pourrait bien en parler à qui veut l’entendre…

Yuma ne se laisse pas faire mais le fait est là : ce qu’elle fait avec Hotaru ressemble de plus en plus à une tromperie envers Takeda. Pourquoi ? Comment peut-elle apprécier à ce point le contact, les baisers d’Hotaru ? À force de se poser des questions, Yuma se remémore son enfance aux côtés de sa discrète et si jolie amie. Depuis le collège, elle n’apprécie pas de la voir avec des garçons. Quels qu’ils aient pu être…

Engluée dans ses doutes, Yuma est un vrai boulet ou une ado typique, ce sera au lecteur de se faire une idée. Mais, tandis que tous les signes sont là et que Hotaru ne lui cache rien de ses sentiments, ou sous des mots à peine voilés, Yuma demeure perdue et incapable de comprendre ses propres sentiments !

Ceci ajouté à la précipitation souhaitée de Takeda pour qui être amoureux se résume rapidement à coucher ensemble et à la personnalité trouble et franchement détestable de Fujiwara et on nage en plein cliché assaisonné de lourdeurs sans intérêt.

Seul plaisir pour les fans du genre : le dessin. Hotaru est très belle, Yuma est expressive à souhait, les deux filles sont sexy en diable. La mise en scène est fluide et agréable. Les deux garçons ne sont pas en reste, Takeda est l’image même de l’amoureux éconduit qui s’apitoie sur son sort et Fujiwara du comploteur à la personnalité trouble.

Décidément Netsuzô Trap – NTR ne nous éblouit pas. Entre clichés typiques et lenteurs exagérées, le scénario manque cruellement de matière.

Notre Critique du tome 2 de Netsuzô Trap – NTR –
Un second tome aussi tiède que le premier question récit, c'est très plat mais les fans du genre apprécieront le coup de plume.
Scénario55%
Dessin80%
Edition90%
Originalité50%
Mise en scène75%
Intérêt sur la durée50%
On a aimé :
  • Joli dessin
  • Mise en scène fluide
On a moins aimé :
  • Personnages clichés
  • Yuma la godiche parfaite
  • Lenteurs injustifiées
60%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.