Connect with us

Critique

Notre critique du tome 2 de So I’m a Spider, So What?

Nurci

Published

on

Dessinateurs : KAKASHI Asahiro et KIRYU Tsukasa
Scénariste : Okina Baba
Editeur : Pika Édition
Collection : Shônen
Genre : aventure, fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 178 pages
Sortie : 4 novembre 2020
Prix : 7,50 euros
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

“Poursuivie par des humains, j’ai fait une longue chute me conduisant au sous-sol du labyrinthe. Manque de bol, cet endroit grouille de créatures encore plus dangereuses. J’ai tenté de me servir de mon fil pour tisser une immense toile me permettant de remonter, mais le monstre terrifiant qui s’est dressé devant moi en a décidé autrement…”

Notre critique

Après une longue chute, la petite araignée a réussi tant bien que mal à retrouver le plancher des vaches. Malheureusement pour elle, elle va se retrouver dans une zone très différente de la précédente. De nouvelles explorations sont au programme ainsi que des rencontres toujours plus hostiles.

Le personnage fait preuve de beaucoup d’inventivité. L’évolution de ses compétences en est la meilleure preuve. Hors, des compétences, il y en a beaucoup, même parfois trop. En effet, au fur et à mesure des chapitres, on voit les différentes évolutions se manifester, comme dans un jeu vidéo. Dans ce volume, il y en a beaucoup et souvent. Même pour les amateurs de jeux vidéos, cela pourra paraître exagéré. Cependant, les touches d’humour très présentes dans le récit permettent de créer un équilibre.

Autre point intéressant : bien que le personnage se soit réincarné en araignée, l’auteur fait comprendre au lecteur que c’est un esprit humain dans un autre corps. Les différentes postures, réflexions et mimiques sont là pour rappeler le côté humain du personnage.

Le mélange de tous ces éléments font que même si le personnage évolue seul dans un univers très hostile, le récit arrive à maintenir l’attention du lecteur par le mélange homogène des différents éléments repris ci-dessus.

Le dessin est simple et classique. Il est idéal pour ce genre de récit centré sur l’action du protagoniste et pour lequel le décor n’est là que pour servir de point d’appui. Le minimalisme du décor permet de au lecteur de vraiment se concentrer sur les réflexions et les actions de l’araignée.

En bonus, il y a une nouvelle de l’auteur du roman dont ce manga est une adaptation. Il y a également deux post-faces : une de l’auteur, Okina Baba, qui parle de sa relation professionnelle avec le mangaka et l’autre du mangaka, Asahiro Kakashi qui parle de la difficulté d’adapter un roman en manga.

La fin de ce volume laisse le personnage dans une situation critique, face à de nombreux ennemis… Comment va-t-elle se sortir de cette situation critique ?

Notre critique du tome 2 de So I’m a Spider, So What?
Conclusion
Bienvenue au niveau suivant...
Scénario
80
Dessin
80
Edition
85
Originalité
90
Mise en page
85
Intérêt sur la durée
90
On a aimé
L'humour
Les réflexions du personnage
On a moins aimé
Les compétences 'jeux vidéo' un peu trop nombreuses
85

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.