S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
therapy-game-t2-nipponzillaDessinateur : Meguru Hinohara
Scénariste : Meguru Hinohara
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : yaoi, romance, drame
Public : Public averti
Contenu : 200 pages
Sortie : 24 juillet 2020
Prix : 8,99 €
Statut de la série au Japon : Terminée en 2 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

Alors que Minato prend enfin son courage à deux mains et accepte ses entiments, SHizuma semblea voir disparu. Pour le retrouver, le jeune homme va devoir mettre sa fierté de côté et demander de l’aide à ses amis si irritants…et à la jeune Yuka. Mais ce qu’il va découvrir l’inquiète immédiatement…

Notre critique

Plus mature que Secret XXX, le cross-over Therapy Game perce le secret des frères Mito. Avec ce 2e tome, le récit est non seulement complet mais plein de révélations attrayantes.

Minato a compris les réflexions de son frère aîné et file retrouver Shizuma. Il va lui parler, s’expliquer, lui demander pardon une bonne fois pour toutes. Enfin, s’il arrive à lui mettre la main dessus… Inquiet de ne le trouver nulle part et de son silence au téléphone, Minato décide de se renseigner auprès des amis de Shizuma. Bien lui prend car, sous leurs dehors bourrus et désagréables, ils se révèlent être de vrais amis. Ils ont compris que Shizuma était bel et bien tombé amoureux de ce gars aux drôles de manières et au look douteux… Même Yuka, l’ex peu délicate, se met en quatre pour le retrouver.

Grâce à eux, Minato comprend l’incroyable : Shizuma s’est rendu dans sa ville natale ! Mais comment ? Pourquoi ? Que lui importe son désir de ne jamais y retourner, Minato fait face à ses démons et file retrouver son amoureux.

Sur place, les deux amants s’expliquent et se réconcilient. Dans cette ville, Minato renoue avec les affreux souvenirs d’une enfance dramatique. Il s’en ouvre enfin à Shizuma qui fait le lien avec la confusion émotionnelle de Minato. Ce passé qui le hante encore est la clé de ses problèmes amoureux, du fait qu’il refuse de s’attacher à quelqu’un.

Mais Shizuma sait l’écouter et le réconforter. Il parvient à le convaincre, qu’ensemble, ils vaincront ses doutes et ses peurs. Le happy end pourrait s’arrêter là si les angoisses de Minato ne revenaient régulièrement. Après tout, Shizuma est hétéro à la base… Et bien que leurs frères respectifs, Itsuki et Shôhei, soient un couple uni, comment être certain qu’il en sera de même pour eux ?

Les péripéties, les empêcheurs de s’aimer en paix, les taquineries et autres préjugés sont tous au rendez-vous de ce tome 2. Heureusement, Meguru Hinohara parvient à insérer chacun d’eux de manière fluide et équilibrée. On ne s’ennuie pas dans Therapy Game. Entre drames, larmes, ébats torrides et comédie, le diptyque se termine plaisamment.

Le trait reste de qualité égale, fin et pointu jusque dans les détails des vêtements excentriques de Minato, les décors très changeants et soignés, l’expressivité des visages. Les accents comiques sont très souvent traduits en images et sont franchement réussis. La mise en scène enfin permet à l’artiste de placer tous ses arguments narratifs sans lasser ou égarer le lecteur.

Avec ses accents dramatiques bien amenés et ses personnages aux personnalités travaillées, Therapy Game est encore meilleur que Secret XXX et fidélise à coup sûr les lecteurs de Meguru Hinohara.

Notre critique du tome 2 de Therapy Game
Un récit qui donne les réponses aux questions posées dans le 1er tome et une fin qui plaît
Scénario80%
Dessin90%
Edition90%
Originalité75%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé :
  • Un diptyque réussi
  • Personnages attachants
  • Mélange romance, comédie, drame équilibré
On a moins aimé :
  • Quelques clichés
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.