S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Hiroshi Fukuda
Scénariste : Hiroshi Fukuda
Éditeur : Kana
Collection : Dark Kana
Genre : Action, Surnaturel
Public : + 14 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 21 août 2020
Prix : 6,85€
Statut : Terminé en 7 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Yamato et ses camarades se sont rendus dans les décombres du métro pour affronter un bouddha géant Ragaraja. Mais la différence de force est trop grande et Himawari se fait aussitôt massacrer. Pour ne pas arranger les choses, un deuxième Ragaraja apparaît et la situation devient vraiment désespérée, surtout lorsque Yamato aperçoit une silhouette dans la main d’un des Ragaraja… Les difficultés s’enchainent et tout semble perdu. Sera-t-til vraiment possible de changer le futur? »

Notre critique

On reprend l’histoire intrigante de 5 minutes forward là où on l’avait laissée à la fin du second volume, à savoir en plein combat face à deux adversaires terrifiants et déchaînés ! Et alors que la situation semble critique, notre jeune héros va devoir faire un choix : continuer de se battre au risque de mourir et faire perdre ainsi tout espoir de changer le futur – puisqu’il est le seul à avoir le pouvoir de revenir cinq minutes avant le début de la catastrophe – ou bien fuir pour survivre en abandonnant ses amis à une mort quasi-certaine…

Comme on peut s’en douter, ce ne sera pas un dilemme facile à résoudre pour Yamato. Pour ce jeune garçon qui a l’impulsivité et le sens aigu du devoir typiques des héros de shônen manga, laisser ses amis mourir pour survivre n’est clairement pas envisageable ; pourtant, le véritable « sacrifice » ici serait peut-être justement de se résoudre à faire cela. En survivant il garde la possibilité de changer le futur, et donc permettre d’éviter la catastrophe qui causera la mort de ses amis… C’est en tout cas l’argument qu’utilise son frère et leurs alliés pour tenter de le convaincre. Une chose est sûre, c’est que la situation fait réfléchir, au point qu’on se demande vraiment ce qu’on aurait fait à la place de Yamato !

Après le long affrontement où beaucoup de choses vont se jouer, ce troisième volume nous donne quelques informations supplémentaires sur la catastrophe et sur les terrifiantes statues de bouddha, mais loin de résoudre le mystère, cela ne fait que l’épaissir encore plus – et donc attiser encore plus notre curiosité. Ce sont réellement des ennemis effrayants et bien pensés pour donner envie au lecteur d’en savoir plus !

D’autant plus que d’autres mystères planent dans l’histoire, notamment celui du journal laissé par l’amie d’enfance de Yamato et Yûto, qui mentionne un roman qui semble raconter les mêmes événements apocalyptiques que ceux qui se produisent. Nos héros n’ont toutefois pas le temps de trop s’épancher là-dessus, car les dangers autour d’eux sont nombreux et ils n’ont pas vraiment le temps de se poser. Avec autant d’action, l’histoire avance lentement, mais la tension ne retombe jamais vraiment et on ne sait jamais à quoi s’attendre, ce qui est un point très positif pour ce genre d’histoire à suspense.

Nous découvrons également deux nouveaux personnages qui pourraient bien avoir un rôle important dans l’histoire : une jeune fille rescapée d’une attaque des statues et un mystérieux scientifique qui semble en savoir plus que ce qu’il n’en dit. De quoi pimenter un peu cette histoire, déjà bien partie pour nous intéresser jusqu’au bout.

Notre critique du tome 3 de 5 Minutes Forward

De nouveaux affrontements et un dilemme qui va être déterminant pour la suite de l’histoire. Beaucoup de tension et de mystères dans cette série qui n’a pas fini de nous faire frissonner !

Scénario80%
Dessin70%
Edition95%
Originalité70%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Le dilemme du héros
  • Le mystère qui plane toujours
  • L'histoire qui s'approfondit
On a moins aimé
  • Néant
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.