Connect with us

Critique

Notre critique du Tome 3 de A Fantasy Lazy Life

Nurci

Published

on

Dessin: Neko Hinotsuki
Scénario: Tsunehiko Watanabe
Editeur: Delcourt/Tonkam
Collection: Shonen
Genre: Comédie, Fantastique
Public: + 14 ans
Contenu: 192 pages
Sortie: 4 septembre 2019
Prix: 7,99 euros
Statut: Série en cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Grand bouleversement dans la vie de Zenshirô: Aura est enceinte. En plus de sa remise en question personnelle, cet évènement aura de grandes répercussions politiques. Zenshirô et Aura vont se retrouver face à de grandes décisions à prendre et le moindre faux pas aura de terribles conséquences.

Notre critique

Zenshirô continue son apprentissage de Prince Consort. Sous la houlette de Aura, il prend conscience de son rôle au sein du royaume et, pour la première fois, émet un souhait qui lui paraît anodin mais qui, au vu du fonctionnement de son pays, risque d’avoir de lourdes répercussions. L’auteur prend ici le temps d’expliquer le pourquoi et les conséquences de cette demande. Ces explications sont claires et détaillées. Elles s’intègrent bien dans le récit et ne donnent pas une impression de lourdeur. De plus, pour les illustrer, les situations sont mises immédiatement en ‘pratique’ au sein du récit, ce qui permet au lecteur de voir les réactions des autres personnes.

En plus de ces apprentissages à gérer, le personnage principal doit faire face à un autre changement notable: il va être père. C’est l’occasion pour les auteurs de faire un retour en arrière sur le passé du personnage. On apprend ainsi quelle a été la vie de Zenshirô alors qu’il était toujours au Japon. Le lecteur découvre une partie de son adolescence et ses réactions lors de la mort de ses parents.

Autre point positif du volume: la grossesse et l’accouchement de Aura. Elle n’est pas montrée comme s’il n’y avait rien. On la voit souffrir de ses nausées, la silhouette se transforme et après l’accouchement (où la tension est très bien rendue), elle est fatiguée. Tout cela est montré sans fard et pas de manière édulcorée comme la maternité est souvent représentée.

Les agissements de Zenchirô, tout comme la différence de valeur de certains objets entre le Japon et le monde de Aura est un bon sujet de réflexion qui montre au lecteur les différents points de vue que l’on peut avoir selon notre origine, notre éducation et notre culture.

L’histoire peut être lue avec différents degrés de lecture. C’est une des force de cette série. Là où un public plus jeune verra les tribulations d’un homme dans une autre culture et les quiproquos que cela peut avoir, un adulte y verra les difficultés de la diplomatie et de la politique.

L’édition comporte plusieurs bonus: une histoire courte à lire et quelques gags manga en quatre cases. De plus, sur la jaquette, on voit Aura représentée en grand, tenant Zenchirô en format Chibi dans la main. Sous la jaquette, sur la couverture du livre, Aura est représentée seule et Zenchirô est sur la quatrième de couverture.

La fin du volume laisse entrevoir la suite de l’histoire et laisse le lecteur sur sa faim. Quelles nouvelles épreuves attendent Zenchirô?

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

thirty eight + = forty