Connect with us

Critique

Notre critique du tome 3 de Ça reste entre nous

Lia

Published

on

Dessinateur : Haru Aoi
Scénariste : Haru Aoi
Éditeur : Kana
Collection : Shôjo
Genre : Romance
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 5 février 2021
Prix : 6,85€
Statut : Terminé en 3 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

“Towako décide de faire face à ses sentiments et prend conscience qu’elle a été attirée par Yui dès leur rencontre. La relation “interdite” entre la présidente du conseil des élèves et l’impertinent élève de première année prend un tour nouveau, quand Towako dévoile au grand jour ses sentiments… !”

Notre critique

Avec ce troisième volume, Ça reste entre nous tire sa révérence en terminant tout en douceur l’histoire de Towako et Yui, nos deux lycéens à la relation atypique. Et si le tome 2 nous avait laissé un peu sur notre faim, ce dernier tome parvient finalement à nous offrir une conclusion tout à fait satisfaisante !

Ce dernier tome va en effet apporter des réponses et des résolutions à tous les problèmes posés au début de l’histoire, à chaque fois en prenant bien le temps de développer la chose tranquillement en nous donnant tous les détails nécessaires pour satisfaire notre curiosité. On a ainsi, d’une part, une « mise au point » entre Towako et Yui qui vont parler franchement de ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre et décider – enfin ! – de quelle relation ils ont envie d’avoir, et d’autre part, des explications quant à la situation familiale de Towako et les problèmes relationnels qu’elle avait avec sa mère.

Par de vraies conversations, nos jeunes héros vont ainsi remettre certaines choses en perspective et trouver des solutions aux problèmes qui les troublaient et les empêchait de vivre leur vie pleinement. Une résolution certes un peu rapide, mais tout à fait appropriée pour une série courte en trois tomes qui vient ainsi se clore sans rien laisser d’inachevé.

On a également des scènes tout à fait adorables entre Towako et Yui qui sauront certainement satisfaire les amateurs de romances toutes mignonnes entre lycéens ! L’ambiance shôjo est bien présente, autant dans l’histoire que dans le style de dessin, rempli de cases brillantes et de scènes très douces. Une belle façon de terminer cette petite histoire romantique et amusante à souhait.

Notre critique du tome 3 de Ça reste entre nous
Conclusion
Une fin très satisfaisante qui nous donne les réponses et les résolutions que l’on attendait. Sans prendre trop de risques, ce shôjo tout mignon aura tout de même réussi à nous faire passer un bon moment de lecture.
Scénario
80
Dessin
75
Edition
90
Originalité
80
Mise en scène
65
Intérêt sur la durée
75
Note des lecteurs0 Note
0
On a aimé
Belle fin satisfaisante
Mignon tout plein
La décomplexion de l'intérêt des filles pour le sexe
On a moins aimé
Un peu brouillon
75
Lia

Fan de mangas en tout genre avec un goût prononcé pour tout ce qui sort de l'ordinaire et un faible pour les histoires fantastiques.