Connect with us

Critique

Notre critique du tome 3 de Criminelles fiançailles 

Published

on

Dessinateur : Konishi Asuka
Scénariste : Konishi Asuka
Éditeur : Pika
Collection : Seinen
Genre : Comédie, Tranche-de-vie
Public : + 16 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 6 juillet 2022
Prix : 7,95€
Statut de la série : En cours de publication

« Yoshino Somei, petite-fille d’un yakuza d’Osaka, et Kirishima Miyama, petit-fils d’un yakuza de Tokyo, ont été obligés de se fiancer. Jusqu’à maintenant, cette « entente » semble tenir grâce à l’amour à sens unique que ressent le jeune homme. Tandis que Shôma est reparti, sa visite a toutefois provoqué un changement dans la relation entre Yoshino et Kirishima. Ce dernier a changé de comportement, ce qui fait douter la jeune femme. Est-ce qu’il s’est à nouveau lassé d’elle ? Va-t-il essayer de la tuer ? Alors que les fiancés se sont, malgré tout, un peu rapprochés quand Yoshino est tombé malade, l’arrivée de sa cousine Tsubaki, qui vient s’installer dans la région de Tokyo, risque de mettre en lumière de nouveaux secrets… »

Après la visite de Shôma, l’ami de Yoshino, la relation entre les deux amoureux semble avoir changé. Kirishima, qui vivait cet amour à sens unique, paraît lassé de la jeune fille. C’est ce que ressent Yoshino. Pourtant, il la couve toujours autant de pleins d’attentions et il semble être déterminé à devenir l’homme de ses rêves. C’est le moment que choisit Tsubaki, la cousine de Yoshino, pour revenir à Tokyo…

Yoshino est pleine de questions et de doutes : le comportement de Kirishima a changé depuis le départ de Shôma, son ami d’enfance dont elle est très proche. Kirishima renvoie l’image d’un homme blasé par sa fiancée et cela trouble la jeune fille. Connaissant le yakuza, il pourrait vouloir se débarrasser d’elle définitivement. Mais toutes ces questions sont balayées lorsque Yoshino tombe malade et que Kirishima veille sur elle afin qu’elle se rétablisse au plus vite. La relation entre les deux fiancés paraît de nouveau au beau fixe. Mais peu importe ce qui se passe dans leur vie amoureuse, Kirishima continue de gérer “ses affaires” et ses études en parallèle et à mettre au jour quelques secrets.

Dans ce tome, on rencontre la cousine de Yoshino, la belle Akashigata Tsubaki. Cette belle jeune femme est la belle-fille du directeur du groupe médical Dôseikai, l’équivalent des yakuzas dans le monde médical. Elle qui a tendance à aimer les hommes, la fine mouche voit claire dans le cœur de Kirishima et de ses aspirations pour Yoshino. Avec des héros aussi charismatiques et hauts en couleurs, on tient entre nos mains une chouette analyse psychologique de ceux-ci. Tout en ambiguïté, Kirishima nous montre un visage différent quand il découvre que Yoshino est malade. Alors qu’en général, il passe pour un fou dégénéré, un cas clinique de folie, avec ce sourire malsain qu’il affiche perpétuellement sur les lèvres, ici, il devient inquiet, avec un visage beaucoup plus humain et rationnel, limite tendre. De plus, malgré un air blasé et un amour à sens unique pour sa fiancée, il nous apparaît jalou de la relation entre Yoshino et Shôma. Mais sa discussion avec Renji peut donner un nouvel éclairage sur sa relation avec la belle héritière yakuza. La magnifique couverture nous fait rêver, avec ce baise-main de Kirishima entouré de sakura bleues-vertes.

Criminelles fiançailles 
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Entre Yoshino, et ses doutes, et Kirishima, et ses délires étranges, ce titre nous plonge dans la vie pas très reposante de deux jeunes yakuza promis l’un à l’autre et qui apprennent à se connaître au mieux. On adore cette série pleine de romance et de secrets !

Scénario85
Dessin85
Édition85
Originalité90
Mise en scène85
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha two × = fourteen