S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Yang Chi-Cheng
Scénariste: Yang Chi-Cheng
Éditeur: Chatto Chatto
Collection: Shonen
Genre: fantastique, aventure
Public: + 12 ans
Contenu: 170 pages
Sortie: 10 juillet 2020
Prix: 7,95 euros
Statut de la série: En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Après avoir échangé avec plusieurs personnes, Sakura découvre qu’outre le fait de chasser des esprits, elle a d’autres moyens pour maintenir son corps en vie… Mais à la suite d’un incident, un fossé se creuse entre elle et Magi. Afin d’améliorer la relation des deux jeunes filles, Tuna se fait le pont les reliant, créant dès qu’elle le peut des opportunités pour que Sakura et Gigi se parlent. Par ce biais, elle découvre le passé de Magi. Cependant, dans le même temps, le mystérieux personnage S apparait devant Tuna, lui proposant un marché difficile à refuser. »

Notre critique

Ce tome s’ouvre sur une grosse dispute entre Gigi (Magi) et Sakura. Cet épisode permet au lecteur d’en savoir un peu plus sur le passé et la situation actuelle de Gigi. Quelques chapitres plus loin, c’est au tour de Sakura de vivre une grosse remise en question.

Le personnage de Gigi, aka Magi, sous ses airs de comique toujours de bonne humeur et joyeuse est en réalité une jeune fille hypersensible qui veut faire le bien autour d’elle mais qui se heurte à l’incompréhension de plusieurs personnes. Profondément blessée par une réaction de son père, elle le fuit. En observant Gigi, Tuna remarque l’homme et voit les différentes tentatives de rapprochements et la fuite systématique de la jeune fille. Tuna choisira de se taire.

Sakura, de son côté, se remet en question. Elle admet que Gigi l’énerve beaucoup mais sa réaction lors de leur dispute l’a déstabilisée. De plus, elle fait face à des sentiments de plus en plus complexes. C’est le signe qu’elle évolue vers sa condition humaine. Ces sentiments perturbent la jeune fille qui ne sait pas vraiment vers qui se tourner pour en parler. Finalement, c’est vers Tuna qu’elle ira.

La sortie à la mer est très révélatrice de ce changement. Comme Sakura a le droit d’y aller avec des copines, elle choisira d’y aller avec Tuna, qui connait ses deux facettes et avec Wang-Xue, une camarade de classe qui ne connaît que sa forme humaine. Cette situation montre bien qu’elle tente par tout les moyen d’accepter et de comprendre sa transformation en humaine et qu’elle veut en profiter comme telle.

Sur place, la situation se compliquera car elle se retrouvera face a Eole et Magi venues réaliser un shooting photo avec les hommes mystérieux. Sakura sera enrôlée de force pour faire le shooting avec les deux autres Magical Girl et devra se livrer à un jeu compliqué du chat de la souris avec ses deux apparences. Ces scènes montrent le tiraillement de la jeune fille face à ses deux personnalités et le fait qu’elle ne veuille pas que les gens sachent qui elle est vraiment, que ce soit dans un sens ou dans l’autre.

La troisième partie du volume est centré sur Tuna qui fait face à une crise personnelle suite à l’hospitalisation de sa grand-mère. Elle aussi est tiraillée entre sa vie humaine et sa vie d’esprit et, pour ne rien arranger, ‘S’ vient lui mettre la pression afin qu’elle accepte un marché avec lui. De plus, le fait qu’elle prenne sur elle les problèmes des autres filles n’arrange rien.

Les situations se suivent à un rythme soutenu. Il faut bien prendre le temps de tout lire et de bien regarder les dessins afin de saisir tout ce qu’il se passe. Le récit est très intéressant mais les transitions d’une situation à l’autre ne sont pas toujours très claires et cela peu passer pour une structure narrative un peu brouillonne. Les remises en question des personnages sont bien construites et cela les rends très attachants.

Le dessin est classique pour ce genre de récit. Les personnages sont très reconnaissables et les décors sont fouillés. Il accompagne bien le récit.

L’éditeur propose une belle jaquette réversible. Cela permet de choisir l’illustration que l’on veut avoir sur son livre. Il y a une petite histoire bonus sur la couverture du livre, sous la jaquette.

C’est une série intéressante qu’il faut prendre le temps de lire. C’est une belle introspection sur la nature humaine, traitée de manière originale.

Notre critique du tome 3 de Don't Call me Magical Girl - I'm OOXX
Quand on arrive à un carrefour de son existence, quel chemin prendre?
Scénario85%
Dessin85%
Édition95%
Originalité95%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Les personnalités différentes des filles.
  • Les introspections personnelles.
On a moins aimé
  • Les transitions brouillonnes entre les différentes parties de l'histoire.
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.