Connect with us

Critique

Notre critique du tome 3 de Encore une nuit blanche !

Published

on

Dessinateur : Kotetsuko Yamamoto
Scénariste : Kotetsuko Yamamoto
Éditeur : Boy’s Love IDP
Collection : Hana Collection
Genre : Yaoi
Public : + 16 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 17 janvier 2019
Prix : 7,95€
Statut de la série : Terminée en 3 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Rikiya, étudiant solitaire, est sauvé de justesse d’une situation délicate par un démon, Ende, qu’il a invoqué par erreur. Ende, qui a fugué du monde des démons, en profite pour s’installer chez Rikiya, qui ne tarde pas à développer des sentiments pour lui. Pouvant lire dans ses pensées, Ende finit par l’embrasser… Mais alors que la situation est déjà compliquée sentimentalement, Rikiya se fait enlever par le frère d’Ende et emmener dans le monde des démons ! Que devra faire Ende pour parvenir à le sauver ?! »

Notre critique

Ce troisième et dernier tome du shônen-ai à tendance fantasy de Kotetsuko Yamamoto se veut encore plus fort en action et en suspense que les précédents ! Endo, qui a deviné les sentiments de Rikiya pour lui en lisant dans ses pensées, essaye de mettre le jeune lycéen dans son lit, mais Rikiya le repousse : ce qu’il veut lui, c’est qu’Endo partage ses sentiments, mais il pense que la cause est désespérée et qu’Endo ne le verra jamais que comme une distraction.

On est sur un schéma classique de deux personnages qui s’aiment mais qui, à cause d’un manque de communication, n’arrivent pas à débuter réellement leur relation. L’aspect fantastique de l’histoire donne un peu d’originalité à ce couple, puisque la condition de démon d’Endo rajoute un obstacle. Mais au moment où Rikiya parvient enfin à expliquer à Endo ce qu’il veut, il se fait enlever et est emmené de force au royaume des démons…

En suivant Rikiya dans cet autre monde, on va ainsi découvrir certains membres de la famille d’Endo et en apprendre un peu plus sur la situation dans le monde des démons. En tant qu’humain, Rikiya est totalement à la merci des démons qui le retiennent prisonnier, mais il ne va pas se laisser décourager pour autant ! Cette trame qui constituera le gros de ce dernier volume sera également l’occasion d’enfin découvrir la véritable apparence d’Endo, que l’on nous fait miroiter depuis le début de l’histoire.

C’est donc un dernier tome avec beaucoup d’action, et les sentiments de Rikiya vont être mis à l’épreuve. On regrette cependant un petit relâchement dans le développement romantique, car si Rikiya aura l’occasion de réaffirmer ses sentiments envers Endo et de prouver qu’il est sincèrement amoureux de lui, au bout du compte ils ne passeront que peu de temps ensemble et ne prendront pas vraiment le temps de s’expliquer. Néanmoins, puisqu’il s’agit d’un manga assez axé humour, ces petites lacunes sont rattrapées par les échanges amusants entre les personnages et par un comique de situation plutôt sympa.

Niveau romance, on reste un peu sur notre faim avec ce dernier tome qui va plutôt chercher à boucler son scénario en priorité, mais Encore une nuit blanche ! demeure malgré tout une série à l’ambiance légère et amusante, fidèle au style humoristique de Kotetsuko Yamamoto et avec en plus un côté fantasy bien sympathique.

Fan de mangas en tout genre avec un goût prononcé pour tout ce qui sort de l'ordinaire et un faible pour les histoires fantastiques.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha six × one =