S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kotetsuko Yamamoto
Scénariste : Kotetsuko Yamamoto
Éditeur : Boy’s Love IDP
Collection : Hana Collection
Genre : Yaoi
Public : + 16 ans
Contenu : 176 pages
Sortie : 24 juillet 2018
Prix : 7,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Alors qu’il fait de son mieux pour donner l’impression d’être un voyou viril et impressionnant, Kirara Mayuzumi devient chaque jour de plus en plus beau et féminin. Mais il cache aux autres un secret important : il est en réalité amoureux de Ken Tosayamada, son ami d’enfance, qui habite à côté de chez lui. Ken ne l’aime pas ; du moins c’est ce que Kirara se dit. Mais pourtant, alors qu’il prétend haïr les homosexuels, ça n’a pas l’air de lui poser problème d’embrasser Kirara de temps en temps… Et lorsqu’un autre ami d’enfance de Ken débarque dans leur classe, les choses commencent à devenir chaotiques pour Kirara ! »

Notre critique

On retrouve avec plaisir la suite de l’histoire mouvementée de Kirara et Ken, les deux amis d’enfance irrécupérables qui sont tous deux persuadés que leur amour est à sens unique. Dans ce troisième volume, un nouveau personnage fait son apparition dans leur classe : Fumihiro Hanawa, qui était l’ami d’enfance de Ken avant que celui-ci ne déménage. Aussitôt, Kirara commence à se sentir jaloux, mais son caractère naïf et trop gentil le font rapidement s’attacher à ce nouvel élève. Ken, en revanche, n’a pas l’air très ravi de cette situation, et on comprend rapidement pourquoi en découvrant que Hanada n’est peut-être pas aussi innocent qu’il en a l’air.

Après une suite d’évènements, Kirara se retrouve en outre presque forcé d’accepter un rendez-vous galant avec Omaeda, le délinquant du lycée éperdument amoureux de lui. Une situation qui ne va pas énormément plaire à Ken, qui se montre toujours aussi jaloux. Tandis que Kirara devient toujours plus beau sans s’en apercevoir, sa relation avec Ken va encore grimper d’un échelon… Mais aucun des deux ne veut toujours en démordre et avouer ses sentiments à l’autre. On sent cependant que nos deux héros commencent à beaucoup souffrir de cette situation ambigüe, et il ne serait pas étonnant que la suite de l’histoire nous apporte son lot d’émotions.

De ce fait, ce tome montre encore plus de tension entre Kirara et Ken que les précédents, ce qui ne fait que rendre leur histoire plus palpitante à lire. Le rythme ne faiblit pas, et les événements avec les personnages secondaires en parallèle sont intéressants et suffisamment bien dosés pour ne pas faire d’ombre à la dimension romantique du manga. Le nouveau personnage s’avère plutôt original lui aussi, et on s’attache également de plus en plus à Omaeda, au point que l’on aimerait bien le voir heureux à la fin de l’histoire lui aussi.

Le dessin ne faiblit pas non plus dans ce volume ; on a toujours droit à un enchainement de cases dynamique et des arrière-plans plutôt diversifiés. Kirara aborde un nouveau look qui le rend plus beau que jamais, et ces changements dans son apparence sont toujours un plaisir à découvrir.

En outre, certaines intrigues sont encore loin d’être résolues : la relation entre les frères Tosayamada et leur père est toujours aussi désastreuse, on ignore encore pourquoi Ken s’évertue encore à affirmer qu’il hait les homosexuels, ou pourquoi son frère Kyôichi ne se rend plus au lycée. Il est donc très probable que le scénario nous réserve encore beaucoup de surprises. Il faudra néanmoins faire preuve de patience avant de pouvoir découvrir la suite, puisque le volume 4 n’est pas encore paru au Japon et que Kotetsuko Yamamoto est connue pour avoir de nombreuses histoires en cours en même temps…

Notre critique du tome 3 de Et demain ce sera quoi !

La tension monte plus que jamais dans ce troisième volume de Et demain ce sera quoi !, qui fait intervenir un nouveau personnage secondaire et dans lequel nos deux héros, Kirara et Ken, vivent des moments émotionnellement forts. Un manga décidément très réussi, et dont on a hâte de découvrir la suite.

Scénario98%
Dessin90%
Edition90%
Originalité85%
Mise en scène96%
Intérêt sur la durée96%
On a aimé
  • L'histoire toujours aussi prenante
  • La transformation physique de Kirara
  • Beaucoup de péripéties
On a moins aimé
  • Néant
93%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.