Connect with us

Critique

Notre critique du tome 3 de Grand Blue

Published

on

Dessinateur : Yoshioka Kimitake
Scénariste : Inoue Kenji
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Comédie, Tranche-de-vie
Public : + 14 ans
Contenu : 194 pages
Sortie : 30 avril 2021
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

« Pour se venger d’Iori, Chisa a fait croire à toute la fac qu’ils étaient en couple. À cause de ça, Iori et Kôhei sont devenus la cible de tous les mecs jaloux de leur section ! Afin de calmer le jeu, ils décident d’organiser une soirée de rencontres avec des filles de l’université voisine. Ils vont alors recevoir une aide inattendue lorsqu’une figure vaguement familière décide de rejoindre le club de plongée… ! »

Voici le troisième tome de la série la plus déjantée du moment. On y suit le pauvre Iori, qui a emménagé chez ses cousines afin de poursuivre ses études universitaires. Enrôlé de force dans le terrible club de plongée, le voici qui doit faire face à la jalousie des autres mecs de sa section, car sa mignonne cousine Chisa, très en colère contre lui, a fait courir le bruit qu’ils sont en couple. Voici Iori et Kôhei, embarqué malgré lui dans cette histoire obligés de trouver des filles pour une soirée de rendez-vous, car tous ces mâles ne rêvent que d’une chose : être en couple avec de jolies filles ! Ils finissent par convaincre Aina, qui veut rejoindre les Peek-a-Boo, de les accompagner avec quelques amies. Mais le vrai visage de cette dernière va vite refaire surface et la soirée de rendez-vous va vite virer au cauchemars. Mais ce n’est rien comparé à la formation concoctée par les responsable du club de plongée… et du match de tennis qui attend nos jeunes plongeurs.

Le scénario est déjanté, pleins d’humour et pourtant, cela ne l’empêche pas d’aborder quelques sujets sérieux, comme la confiance en soi et en l’autre, essentiel quand on pratique la plongée sous-marine. Peu de vrais moments de plongée dans ce tome, mais ces instants sont bien mis en valeur et dégagent un sentiment de plénitude et d’apaisement bienvenus dans cet univers farfelu. Entre tenues sexy, des mecs à poils à longueur de temps et de belles, mais rares, images sous-marines, on ne sait où poser notre regard, tant il y a à voir.

Le charadesign particulier nous donne à voir des faciès tout en exagération au niveau des émotions qui y passent, surtout dans les moments humoristiques. La musculature des plongeurs est bien travaillée et très bien rendue. Les filles ne sont pas en reste, avec Azusa, toujours prête à s’amuser et qui a tendance à laisser tomber ses fringues très facilement aussi. Une histoire bonus nous emmène dans une partie endiablée de Bocky Game version Peek-a-Boo… La jaquette aux couleurs de l’été nous permet de profiter de l’ambiance de ce club de plongée et met en avant la mignonne Aina, très mal à l’aise dans sa combinaison moulante. N’hésitez pas à la soulever pour profiter d’une couverture alternative.

Grand Blue
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

On retrouve la joyeuse bande des Peek-a-Boo, un club de plongée aux mœurs et méthodes particulières. Entre mecs à poils, gros muscles, drague et humour, on suit les premiers pas de Iori dans sa vie d'adulte, entouré par des amis déjantés. Série à suivre !

Scénario90
Dessin85
Édition85
Originalité85
Mise en scène85
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− six = two