Connect with us

Critique

Notre critique du tome 3 de Je suis un assassin (et je surpasse le héros)

Nurci

Published

on

Dessinateur : Aigamo Hiroyuki
Scénariste : Akai Matsuri
Editeur : Doki Doki
Collection : Shônen
Genre : Issekai, Fantasy, Aventure
Public : + 12 ans
Contenu : 160 pages
Sortie : 3 février 2021
Prix : 7,50 euros
Statut de la série: En cours de publication

“Accompagné d’Amélia, Akira parvient jusqu’au sous-sol le plus profond du donjon dans lequel il est venu s’entraîner et se retrouve face au boss du donjon, un gros chat noir. Ce dernier, sbire du Roi Démon, transmet à Akira un message de son maître: ‘Je t’attends dans mon château.’ Akira passe alors un pacte avec le chat noir afin que celui-ci l’accompagne une fois qu’ils seront sortis du donjon, puis la petite troupe utilise un cercle de téléportation pour retourner à la surface…Mais voilà qu’ils se retrouvent téléportés dans le territoire des elfes, la patrie d’Amélia…”

Ce volume marque la fin de l’arc scénaristique du donjon et le début de celui qui aura lieu dans le royaume des elfes.

Akira a vaincu le boss final du donjon, un grand chat noir, mais ne l’a pas tué. En effet, ce dernier pouvant parler, le jeune homme espère bien lui soutirer quelques informations sur la suite des choses à faire et obtenir au passage quelques informations sur le Roi Démon.

Ce dernier lui délivrera un message au travers de son sbire mais le message reste trop énigmatique pour donner une information utilisable à Akira. Ce dernier décide de passer un pacte avec le chat afin de pouvoir sortir du donjon. En effet, tant qu’il ne l’a pas tué ou qu’il ne l’a pas lié à lui, il restera coincé dans la pièce.

Une fois le pacte scellé, un portail apparaîtra. Cela indique qu’il est arrivé au dernier niveau du donjon et que le portail lui permettra de retourner à l’extérieur. Seulement, Akira n’est qu’au niveau 80. Il espérait, au terme de ce donjon, arriver au niveau 100. C’est donc frustré qu’il emprunte le portail vers la sortie.

Il est intéressant de noter que le personnage, bien qu’obnubilé par le fait de monter ses niveau, se comporte encore par moment comme un collégien. Le fait de prendre le monstre pour un simple chat de compagnie et de lui faire des câlins en est un bon exemple. Cela permet également de glisser ça et là quelques traits d’humour, ce qui permet d’alléger les tensions qui allaient crescendo depuis le dernier volume.

Au travers de ce moment plus calme, cela permet de montrer les côtés ‘humains’ des différents personnages. Cela montre qu’ils restent des êtres à part entière et pas uniquement des héros de jeu vidéo.

Le nouvel arc scénaristique commence dès la sortie du portail. En effet, Akira et Amélia pensaient se retrouver près du donjon et atterrissent en réalité dans le territoire des elfes. L’accueil est musclé. En effet, la sœur d’Amélia, Kirika, les attaque sans sommation.

Ces chapitres permettent de faire plus ample connaissance avec le personnage de Amélia. Le lecteur apprend beaucoup de choses sur elle. La situation est tendue au royaume des elfes. Il faudra l’intervention du roi des elfes pour arrêter les hostilités. Dans les dernières pages, il apparaît qu’il porte également en lui une part d’ombre et beaucoup de secrets.

Le volume s’achève sur l’annonce d’une révélation qui ne sera dévoilée au lecteur au prochain volume. De quoi donner envie de lire la suite.

Akira continue à évoluer tout au long de ce volume et le combat contre Kirika permet de mettre en avant les progrès qu’il a fait dans le donjon. Obnubilé par le fait de monter ses niveaux, le personnage en viendrait presque à sortir de sa propre histoire. En effet, malgré l’expérience qui s’offre à lui, par moment, le personnage donne l’impression de juste vouloir terminer son histoire et de partir.

Quelques pages d’intermèdes montrent quelques autres personnes de la classe ailleurs dans le monde. Contrairement à Akira, ils semblent avancer beaucoup moins vite. Cela est montré par le fait qu’ils sont représentés en train de se reposer dans un endroit calme et accueillant alors qu’Akira n’évolue que dans des zones hostiles.

Le scénario est nerveux et laisse peu de répits tant aux personnage qu’au lecteur. L’histoire avance bien et, malgré les explications qui permettent de bien comprendre la situation, il n’y a pas de longueurs ni de lourdeurs.

En bonus, l’auteur du roman dont est tiré ce manga, Akai Matsuri, propose une petite nouvelle inédite sur le personnage d’Amélia.

Petite déception, en lisant la postface, le lecteur apprendra que le roman n’est pas traduit et seulement disponible au Japon. Il faudra donc attendre le quatrième volume pour connaître la suite de l’histoire.

Je suis un assassin (et je surpasse le héros)
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé
Deux sœurs pour un royaume et un lourd secret pour les éloigner l'une de l'autre. Tensions dans le royaume elfique.
Scénario95
Dessin85
Édition85
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée95
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

two × = two