Connect with us

Critique

Notre critique du tome 3 de Jealousy

Clementine

Published

on

Jealousy tome 3 - banniere - nipponzilla
jealousy t3 critique - nipponzillaDessinateur : Scarlet Beriko
Scénariste : Scarlet Beriko
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Yaoi, mafia, drame
Public : Public averti
Contenu : 222 pages
Sortie : 13 novembre 2020
Prix : 8,99 €
Statut de la série au Japon : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

“Rogi parvient à obtenir l’aval d’Akitora pour boursicoter une partie de ses fonds, espérant ainsi gagner à la fois la confiance de son amant et une place au sein de son clan. Néanmoins, aveuglé par son enthousiasme naïf, il ne remarque pas la colère grandissante d’Asoda… Son ancien camarade de classe supporte de moins en moins la familiarité que Rogi entretient avec son patron, et juge inacceptable la possibilité qu’il entre dans le clan avec une telle facilité.”

Notre critique

La situation se corse dans ce tome 3 entre un Rogi toujours aussi débridé, un Akitora aveuglé par son attirance pour le bonhomme et un Asoda bien trop dévoué.

L’intervention d’Akitora pour sauver Rogi lui a attiré la suspicion de clans rivaux ainsi que de son propre père. Bien que le futur chef yakuza prenne les choses avec philosophie, Asoda ne l’entend pas ainsi. Il sait que les ennuis qui commencent à poindre à la porte de son supérieur sont le fruit de sa liaison avec Rogi.

Asoda connaît Rogi depuis l’enfance, il n’a jamais réussi à cerner ce personnage fantasque, toujours désinvolte en tout et pour tout. Or, pour Asoda, la loyauté est la seule règle qui devrait prévaloir sur les autres. Il a lui-même toujours fait preuve d’obéissance et de dévouement et n’est parvenu à sa position actuelle qu’après bien des années de service et de compromissions.

Il accepte donc de plus en plus mal de voir Akitora aux petits soins avec un Rogi qui sort de nulle part, se fait une belle place aux côtés du chef du jour au lendemain et ce avec quoi ? Son physique, sa folie douce et autodestructrice ?

Asoda assiste aux prémices d’une descente aux enfers d’un Akitora vampirisé par Rogi. Il décide donc d’y mettre un terme lui-même. Feignant l’amitié d’antan, il met en place un piège qui doit éliminer Rogi du paysage. Mais ce faisant, il oublie une chose cruciale : il ne connaît par aussi bien Akitora qu’il le croit !

Entre deux passages centrés sur Rogi et Asoda, Scarlet Beriko explore la personnalité du charismatique Akitora. Cet homme si sûr de lui est en réalité malmené par sa position au sein des yakuzas. Il craint son père qui est pourtant âgé et mourant. Il a bravé son autorité pour se marier et se faire une place à sa manière dans le clan. Il ne partage pas les mêmes points de vue. Pire encore, il a trouvé en Rogi un jumeau spirituel, un être qui partage son goût caché pour l’autodestruction, un sentiment, une envie, qu’il méconnaissait peut-être lui-même jusqu’à présent.

Bien qu’Asoda ait réussi son coup, il se fait démasquer par un Rogi décidément très malin et surtout très psychologue. Les deux hommes en viennent à se dire leurs quatre vérités mais c’est Asoda qui encaisse le plus mal.

Ce tome 3 de Jealousy est brillant. Doucement, avec mesure et suspense, les pièces avancent et se mettent en place pour une suite que l’on ne peut que pressentir comme sombre. Les lecteurs du cross-over peuvent multiplier les hypothèses…

Le graphisme de l’artiste reste fidèle à sa patte déjà connue et appréciée : fluide, élégant et fin. Il dépeint des protagonistes aux visages gavés d’expressions qui traduisent émotions et réflexions. Les environnements sont, hélas, parfois succincts mais plantent les décors. La mise en scène est brillante, parfois dénuée de tout dialogues, elle se suffit à elle-même.

Scarlet Beriko a le chic pour créer un bon récit autour d’une romance yaoi. Jealousy se révèle être un très bon opus du genre !

Notre critique du tome 3 de Jealousy
Conclusion
Un tome 3 qui explore plus encore les troubles relations entres les protagonistes et prépare le terrain pour un sombre dénouement...
Scénario
85
Dessin
85
Edition
90
Originalité
75
Mise en scène
85
Intérêt sur la durée
90
Note des lecteurs0 Note
0
On a aimé
Relations entre personnages
Personnalités étoffées
Intrigue de qualité
On a moins aimé
Néant
85

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.