Connect with us

Critique

Notre critique du Tome 3 de Les enfants du temps

Published

on

Dessinateur : Wataru Kubota
Scénariste : Matoko Shinkai
Editeur : Pika
Collection : Shônen
Genre : fantastique
Public : + 14 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 17 mars 2021
Prix : 7,50 euros
Statut de la série : Terminée en 3 volumes

“A Tokyo, Hodaka, un jeune fugueur, rencontre Hina, dotée du mystérieux don de dissiper la pluie et d’apporter le soleil, et son petit frère, Nagi. À trois, ils arrivent à créer leur petit coin de paradis dans la métropole… Mais les réalités du monde les rattrapent, les poussant à fuir : les services sociaux et la police sont désormais à leur poursuite alors que Hina se doit de payer le prix de son formidable pouvoir…”

Dans ce dernier volume, l’histoire prend toute sa dimension fantastique. Rattrapée par son pouvoir et par le temps, Hina se dématérialise. Hodaka comprend alors qu’il doit se rendre près de l’autel où elle avait prié la première fois afin de tenter de la ramener.

Malheureusement, il est vite rattrapé par la réalité du monde : la police. S’ensuit alors une course poursuite haletante entre le jeune garçon et les forces de l’ordre. Les différentes personnes rencontrées pendant sa fugue l’aideront : Natsumi, Mr Suga et Nagi.

Une fois devant l’autel, il sera transporté dans un lieu étrange où il finira par retrouver la jeune fille. Ils décident alors de revenir sur terre en sachant qu’il y aura un prix à payer. Tous les deux choisissent de l’assumer.

Une fois de retour à Tokyo, les deux jeunes gens seront séparés et la justice des hommes suivra son cours : Nagi et Hina seront placés et Hodaka renvoyé sur son île, dans sa famille. Ce qu’il advient de Mr Suga et Natsumi n’est pas raconté.

Hina a perdu son pouvoir et la pluie ne s’est jamais arrêtée.

En acceptant son pouvoir, Hina était devenue une sorte de déesse capable de faire venir le soleil. Pour cela, le prix à payer était une disparition précoce. Sa rencontre avec Hodaka lui a fait comprendre qu’il y avait d’autres choses et elle a renoncé à son pouvoir pour vivre pleinement sa vie terrestre.

L’élément fantastique du récit, la pluie, est omniprésente. Elle provoque une montée des eaux et submerge une partie de la capitale japonaise. Quand Hodaka retourne à Tokyo trois ans plus tard, il prend conscience de l’ampleur des dégâts. Cependant, les habitants semblent prendre les choses avec philosophie. Il retrouve ses anciens comparses, qui vont tous bien. Même Pluie, le chat qu’il avait recueillit, est toujours chez Mr Suga.

Comme souvent dans ce genre d’histoire, le récit se termine avec les retrouvailles des deux adolescents.

L’illustration de la couverture les montre tous les deux au moment où ils reviennent sur terre.

Ce récit, au final très positif, montre la dualité qui peut s’installer lorsque l’on se charge de responsabilités trop lourdes pour soi. Dans ce cas, il ne faut pas avoir peur de faire marche arrière pour se retrouver et reprendre le cours de sa vie.

Les enfants du temps
80 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Hodaka est déterminé à retrouver Hina, coûte que coûte. Pour cela, il va devoir affronter à la fois les forces de l'ordre mais également un lieu étrange où il sera confronté à un choix décisif. Les deux adolescents arriveront-ils à arrêter la pluie et à affronter leur futur ?

Scénario75
Dessin80
Édition80
Originalité85
Mise en scène85
Intérêt sur la durée75
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sixty six ÷ eleven =