Connect with us

Critique

Notre critique du tome 3 de Mochi et Compagnie

Saya

Published

on

Dessinateur : Shinozuka Hiromu
Scénariste : Shinozuka Hiromu
Éditeur : Nobi Nobi !
Collection : Kawaï Kids
Genre : Comédie, Fantastique
Public : + 8 ans 
Contenu : 192 pages
Sortie : 3 février 2021
Prix : 6,95€
Statut de la série : Terminée en 7 volumes

Cette fois, c’est une grande admiratrice du petit être tout rond qui débarque à la surface. Comment se fait-il que la fine équipe soit si connue sous terre ? De son côté, Yamato arrivera-t-il à déclarer ses sentiments à Yûka avant la fin du collège et l’inévitable séparation ? Mais c’est sans compter la petite Akari, qui veille au grain : Yûka DOIT devenir sa belle-sœur !

Mochi l’intraterrestre a décidé de remercier les personnes qui lui apporte, ainsi qu’à Al et Joe, un certain confort. Ainsi, ils décident tous les trois de ramasser les déchets abandonnés un peu partout dans le quartier. Ce faisant, ils font une étrange rencontre : une intraterrestre toute timide et fan de Mochi sort du trou qui mène au pays de ce dernier. Celle-ci suit les aventures de Mochi chez les humains grâce à un journal édité chez les intraterrestres. Mais qui peut être à l’origine de cette publication? Une fois l’énigme résolue, Miss, ainsi prénommée par Yûka, va faire partie des aventures rocambolesques de Mochi et de ses amis.

De son côté, la petite Akari s’impatiente devant la trop grande patience de son frère à déclarer sa flamme à Yûka. Akari veut absolument la jeune fille comme belle-sœur et décide, avec les joyeux clampins, de faire en sorte que Yamato déclare sa flamme à Yûka. Mais la jeune fille n’est pas vraiment prête à accepter cette déclaration et la relation entre les deux jeunes gens se refroidit un peu. Heureusement, Mochi et ses amis ne comptent pas abandonner leurs amis humains.

Ce tome déborde de bons sentiments et de gentillesse. Entre Mochi qui ramasse les détritus du quartier pour remercier les humains, ou encore quand il aide avec Al, la jeune Yûka à apprendre à jouer à la balle au prisonnier, on ne respire que de la bonté dans cette série. Et même si Mochi a parfois un coup de blues, il peut compter sur Yûka et Al pour lui remonter le moral. Le scénario est assez classique, mais il aborde des sujets plus sérieux, comme l’alimentation et ses excès par exemple ou encore l’amitié. Le trait est fin et tout en rondeur, et on craque sur le côté rondouillard de Mochi. La jaquette est toute de couleurs acidulée, avec Yûka, Mochi et Al.

Notre critique du tome 3 de Mochi et Compagnie
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

En bref, dans ce tome, on rencontre des héros gentils et serviables qui sont confrontés au quotidien de tout le monde, que ce soit l'amour, l'amitié ou les excès alimentaires. Au travers de charmantes histoires, l'auteur n'hésite pas à donner de judicieux conseils avec humour à ses jeunes lecteurs. On craque pour Mochi!!

Scénario85
Dessin85
Édition85
Originalité80
Mise en scène85
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.