S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Robico
Scénariste : Robico
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shojo
Genre : Romance, Tranche-de-vie
Public : + 12 ans 
Contenu : 192 pages
Sortie : 26 août 2020
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Nozomi et Azuma continuent de déjeuner en tête-à-tête, sur un banc du lycée. Comme le temps se refroidit, Azuma propose de profiter de la salle du Club de Littérature. Fini les moment d’intimité, car les deux jeunes gens vont devoir partager cet espace avec des lycéennes volubiles et bruyantes. Azuma semble avoir oublié la déclaration de Nozomi et cela attriste la jeune fille. De son côté, Marin, la meilleure amie de Nozomi, s’aperçoit qu’elle a des sentiments pour un ami d’Azuma. Entre doutes et déclarations, tout ce petit monde patauge dans les sentiments amoureux.

Notre critique

Dans ce tome, Hamarin prend un peu plus de place. L’auteure aborde son ressenti et pas uniquement vis-à-vis de Nozomi, qu’elle admire. La jeune présidente du Club de Littérature craque en fait pour un ami d’Azuma. Bien sûr, elle ne l’admet pas devant les autres, mais cela ne l’empêche nullement de tenter d’attirer son attention. Mais quand le destin s’en mêle, il est difficile de rester discrète ! De son côté, avec le froid qui arrive, Azuma propose à Nozomi de continuer de déjeuner ensemble, mais à l’abri. Il lui propose le local du Club de Littérature, où nos jeunes amoureux ne pourront plus partager de tête à tête : le club est bruyant et ne prête pas du tout à des rencontres amoureuses. Mais est-ce le cas ? Nozomi, lors de leurs échanges quotidiens, a remarqué qu’Azuma semble avoir oublié sa déclaration.  Et la voici qui se pose un tas de questions sur les sentiments du jeune homme. Seulement, n’osant lui poser la question directement, cette dernière fait de son mieux pour cacher son trouble au principal intéressé. De son côté, Azuma apprend que Nozomi ne rigolait pas en lui avouant ses sentiments. Le voici également perturbé, car jamais il n’aurait imaginé être au centre des pensées de la belle jeune fille.

Dans ce tome, on découvre que l’amour et les sentiments sont ressentis et vécus de façon différentes, en fonction que l’on est un garçon ou une fille. Les filles ont le cœur qui bat à la moindre attention de la part de l’élu de leur cœur, alors que les garçons ont plus de difficultés à comprendre les signaux envoyés. Mais cette différence de perception n’empêche nullement les membres du sexe masculin de s’interroger sur le sujet. L’amour n’est simple pour personne, et Robico en dépeint les difficultés toutes en nuances, avec tact et tendresse, mais également une petite pointe d’humour rafraichissante. Le dessin est léger et régulier, pas trop surchargé et avec une belle mise en avant des personnages. A la fin du tome, un chouette bonus : une petite histoire intitulée Miracle Gift, sur le thème de l’amour. Sur la jaquette, Nozomi épie discrètement Azuma, plongé dans sa lecture, et qui ne remarque rien. Cette couverture est un bon résumé de leur relation.

Notre critique du tome 3 de Nos Précieuses Confidences

Ce troisième volume fait évoluer en douceur la relation entre les deux héros pour notre plus grand plaisir. Au fil de discussions et d’échanges, on vibre avec eux des révélations qui sont faites. Une très belle description des relations amoureuses !

Scénario90%
Dessin80%
Édition80%
Originalité80%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • On craque pour les personnages
  • Pas simple, l’amour !
On a moins aimé
  • Parfois un peu trop classique
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.