S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
ctave-t3-critique-nipponzillaDessinateur : Haru Akiyama
Scénariste : Haru Akiyama
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yuri
Genre : Yuri, romance
Public : Public averti
Contenu : 212 pages
Sortie : 24 juillet 2020
Prix : 7,99 €
Statut de la série au Japon : Terminée en 6 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

Ancienne idol tombée dans l’oubli médiatique, Yukino se désespère d’être un jour aimée par quelqu’un, jusqu’à sa rencontre avec Setsuko. Les deux jeunes filles tombent amoureuses l’une de l’autre, mais Yukino est complexée de n’avoir jamais connu la moindre relation sexuelle masculine, contrairement à Setsuko. Plus perturbée encore après avoir revu une amie qui, de son côté, a réussi dans la chanson, Yukino accepte les avances d’un jeune homme qu’elle ne connaît même pas…mais cette expérience jette immédiatement un froid sur son couple…

Notre critique

Le pire est arrivé, ou presque, et la relation naissante entre les deux jeunes femmes va en prendre coup…ou un nouveau départ.

Ce tome 3 d’Octave donne un coup de fouet à son héroïne principale. Yukino sait qu’elle a fait une bêtise, elle s’en veut immédiatement mais n’ose l’avouer à Setsuko. De son côté, Setsuko était déjà inquiète depuis leur escapade dans la ville natale de Yukino. Elle se demande si elle n’a pas commis une erreur qui pourrait entraîner Yukino sur une chemin qui ne serait pas pour elle. Elle réalise qu’elle s’inquiète en permanence pour son amante psychologiquement fragile.

Rien d’étonnant à ce qu’elle devine tout de suite que quelque chose cloche. Dès qu’elle retrouve Yukino, au lendemain de sa soirée catastrophe, elle lui demande des explications. Lorsque celles-ci sortent de la bouche de la jeune femme, Setsuko n’en croit pas ses oreilles ! Et ne comprend rien. Elle sermonne Yukino avant d’entendre ses arguments et de comprendre que sa compagne est très confuse.

Yukino est jalouse des relations passées de Setsuko, persuadée qu’elle a une expérience de la vie et des relations amoureuses qui créé un gouffre entre elles. Elle lui avoue combien elle s’inquiète de la voir avec d’autres, garçons ou filles, persuadée qu’elle ne mérite pas l’amour qu’elle reçoit. Elle pensait se mettre à son niveau, expérimenter ce qu’elle ne connaissait pas pour mieux la comprendre et se comprendre elle-même. Setsuko lui en veut et pleure beaucoup mais la tempête passe car elle accepte les faiblesses de Yukino.

Le temps file et le couple perdure. Un beau jour, Yukino reçoit une nouvelle invitation de Mika. La nouvelle idol veut la revoir, cette fois-ci en tête à tête. Ces vraies retrouvailles après leur premier rendez-vous raté font du bien à Yukino. Elles parlent beaucoup et la jeune femme réalise qu’elle n’est pas la seule à avoir une image décevante de leur expérience dans le show business.

Yukino passe alors un cap : elle avoue sa relation amoureuse à Mika. Pour la première fois, elle prononce à voix haute les mots qu’elle refoulait de crainte d’être rejetée. Mika l’accepte et l’encourage. Yukino veut changer, elle veut devenir plus forte, retrouver celle qu’elle a été et qui fonçait vers ses rêves. Mais quel pourrait être ce rêve aujourd’hui ? Sa relation avec Setsuko ? Aider Mari à sauver son entreprise ? Elle craint tant un nouvel échec…

Le problème majeur de Yukino est finalement pointé du doigt : la peur de l’échec. Marquée par la fin prématurée de sa carrière d’idol et des conséquences qui lui ont fait quitter l’école avant son diplôme et sa ville natale pour la solitude tokyoïte, Yukino ne sait plus avancer. La force de son amour pour Setsuko pourrait lui permettre de vaincre ce blocage mais encore faut-il qu’elle en trouve la force…

Dans ce tome 3 de Octave, le récit s’oriente vers une quête non plus d’amour mais de soi-même pour une jeune femme perdue. Dans sa relation comme dans tous les aspects de sa vie présente, Yukino ne sait plus comment avancer sans avoir peur, elle a perdu toute confiance en elle. Sa rencontre avec Setsuko, la force de ses sentiments pourront-ils suffire à la tirer vers le haut ? La suite nous le dira !

Le dessin reste un grand point noir et cela est très dommageable. Si les sentiments et émotions sont très bien traduits par les personnages et la mise en scène, on aurait apprécié un chara-design plus élégant. Le travail des corps surtout reste minimal et gâche la féminité qui est au cœur de cette histoire. La narration aborde beaucoup, et bien, différents aspects de la vie d’une jeune femme contemporaine, sa relation aux hommes, aux femmes, à la sexualité, au travail, à la quête du physique à la mode ou supra parfait. Un dessin plus adapté aurait embelli plus encore ce manga de belle qualité d’écriture.

Un tome 3 pour Octave qui stabilise la problématique principale de son héroïne et pose les bases d’une suite déjà impatiemment attendue.

Notre critique du tome 3 de Octave
Un tome 3 qui met en fin en lumière le problème de son héroïne. Pour le meilleur ou...?
Scénario85%
Dessin64%
Edition90%
Originalité85%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé :
  • Héroine complexe et attachante
  • Personnages secondaires utiles au récit, Setsuko surtout
  • Exploration psychologique intéressante
On a moins aimé :
  • Dessin peu chatoyant
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.