Connect with us

Critique

Notre critique du tome 3 de Shinotori : les ailes de la mort

Published

on

Dessinateur : Dr. Im
Scénariste : Dr. Im
Éditeur : Kaze Manga
Collection : Shonen
Genre : Suspense, Horreur
Public : + 14 ans
Contenu : 224 pages
Sortie : 10 mars 2021
Prix : 8,29€
Statut de la série : Terminée en 3 volumes

“En protégeant Toki, Haru a été enlevée par les mutants et enfermée dans leur nid : la Skyfall Tower. Kurô refuse de l’y abandonner et trouve un allié en Kippei. Ce dernier est plus que jamais déterminé à mettre fin aux souffrances de son frère, transformé en monstre par l’épidémie. Mais tandis que le groupe tente d’arracher Haru des griffes de leurs ennemis, Nué, la terrifiante créature sur leurs traces, se rapproche inexorablement… Frissonnez en découvrant la conclusion de ce thriller horrifique !”

Haru, la jeune femme qui accompagne Toki et Kurô, a été enlevée par un oiseau mutant et emmenée dans leur nid. Kurô refuse de la laisser et c’est tout le groupe qui se lance dans cette mission sauvetage assez désespérée, car la Skyfall Tower est remplie d’oiseaux mutants. Comme les rares humains encore en vie et enlevés par ces oiseaux, les jours d’Haru sont comptés. Mais Kurô et ses compagnons vont tout faire pour la sauver, quitte à se mettre en danger : Kippei va devoir affronter son frère, quand à Kurô, il va retrouver une personne disparue depuis longtemps, qu’il ne pensait jamais revoir. Nos amis vont devoir se dépêcher, si Toki et Kurô veulent encore sauver l’humanité.

Avec ce dernier volume, on reste dans une atmosphère sombre et tendue, où nos héros vont devoir affronter un nid d’oiseaux mutants pour sauver l’une d’entre eux. Kippei va devoir affronter son frère, devenu un mutant, mais aura-t-il la force de le libérer, et donc de le tuer? Quand à Kurô, il doit coûte que coûte accompagner Toki à Tokyo. Mais ce repris de justice, qui a besoin du sang de la petite fille pour éviter de se transformer et qui a promis de ne jamais l’abandonner, va se trouver face à un choix difficile, venu de son passé. Jusqu’au bout, on sent la présence oppressante de Scarecrow, qui tire les ficelles depuis Tokyo, donnant ses informations au compte-goutte, juste ce qu’il faut pour que Toki arrive saine et sauve à ses côtés.

Ce scénario sombre et palpitant nous a tenu en haleine jusqu’à la dernière page, c’est-à-dire jusqu’aux rapports de rechercher du mystérieux Scarecrow, même si il nous reste encore quelques questions. Le dessin est resté régulier de tome en tome, avec un trait sombre qui rend bien l’aspect tragique du scénario. A la fin de celui-ci, on retrouve donc un rapport de recherche de Sacrecrow, qui nous explique ce qu’est un Nué ou encore comment le virus a pu se propager aussi vite et détruire une partie de l’humanité. La jaquette, moins sombre que les deux précédentes, met en avant Toki, et une autre jeune fille qui lui ressemble, en moins angélique. Elle reflète l’ambiance de ce tome, qui malgré le chaos et la fin du monde, il ne faut pas perdre espoir.

Shinotori : les ailes de la mort
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Voici le troisième et dernier tome de ce thriller qui va vous glacer les sangs. Dans ce tome, on retrouve tout ce qui a fait le succès de cette série : des flash-backs, de l'action, de la tragédie, des personnages qui se donnent à fond, un scénario bien ficelé, et des oiseaux terrifiants. On ne verra plus jamais les oiseaux de la même façon. Horrifique!!

Scénario90
Dessin85
Édition85
Originalité85
Mise en scène80
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

÷ three = two