S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Hoshi Renji
Scénariste : Inoryuu Hajime
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Tranche-de-vie, Sport
Public : + 12 ans 
Contenu : 192 pages
Sortie : 14 octobre 2020
Prix : 7,50€
Statut de la série : Terminée en 5 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Eichirô veut perfectionner ses techniques de nage et, accompagné de la pétillante Ruka, il va dans la péninsule d’Izu. Son but est de croiser des dauphins qui pourront peut-être l’aider. Riku et Eichirô profite de cette sortie, sous l’œil aiguisé de l’ancien coach de cette dernière, Melle Shiraishi. Haru et Ebina sont de sortie de leur côté, mais la grand-mère de la jeune fille décède. Minato, considéré comme le membre fantôme du club de natation, revient dans le bassin et propose à Eichirô de participer à ses côtés au relais 4×100 mètre du tournoi départemental.

Notre critique

Eichirô, comme les héros de shonen, n’est pas du genre à abandonner et quand il rencontre un obstacle, il se relève et l’affronte. Ici, il veut perfectionner sa façon de nager et pour cela, il veut voir des dauphins en action dans la mer. C’est Ruka qui l’accompagne dans cette expédition. En plus, le retour d’un membre jamais présent, Minato, va mettre un peu de piment au bord du bassin de natation. Vu qu’il fait beaucoup d’effort pour atteindre son niveau, il ne supporte pas ceux qui n’en font pas autant. Il va mener la vie dure au club, surtout au président, qui est loin d’être aussi bon nageur. Heureusement, Taiichi peut compter sur Eichirô pour le soutenir. Imbuvable, dirigiste et limite odieux, Minato n’a pas un mauvais fond, mais nos jeunes nageurs pourront-ils s’en apercevoir ? Voici donc les nageurs dans l’eau, prêts à défendre les couleurs du Lycée Oohama au relais 4×100 mètres 4 nages du tournoi départemental ! De son côté, Haru va se découvrir une passion aussi inattendue qu’enrichissante, et pleine d’émotions.

Dans ce volume, nos héros s’entraînent beaucoup, ils se perfectionnent, et cela dans des nages qui ne sont pas celles où ils sont les meilleurs. Ils vont en vomir leurs tripes, au propres, comme au figuré. Les nageurs ainsi qu’Haru avancent et grandissent au fur et à mesure des évènements et des compétitions. Le scénario s’intensifie, les nageurs doivent se surpasser s’ils veulent battre les autres compétiteurs, surtout qu’ils partent du bas dans les classements. Le dessin est classique, aux traits assez fins et réguliers. L’eau tient une grande place dans la vie des protagonistes et l’effet des gouttes d’eau est bien rendu. Deux pages bonus nous permettent de rencontrer les autres membres du club de natation. Sur la jaquette, on retrouve les quatre héros de cette histoire.

Notre critique du tome 3 de Swimming Ace

En résumé, cette série est pleine de rebondissements, de compétitions et de dépassement de soi. Elle nous remonte le moral et nous montre qu’il ne faut jamais baisser les bras. Bonne lecture !

Scénario80%
Dessin80%
Édition85%
Originalité80%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • Un héros qui n’abandonne pas
  • Le rythme de la compétition
On a moins aimé
  • Assez classique
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.