Connect with us

Critique

Notre critique du Tome 3 de The Witch and the Beast

Published

on

Dessinateur: Kosuke Satake
Scénariste: Kosuke Satake
Editeur: Pika
Collection: Seinen
Genre: action, aventure, ésotérisme
Public: + 12 ans
Contenu: 192 pages
Sortie: 8 septembre 2021
Prix: 7,50 euros
Statut de la série : En cours de publication

“Les corps mutilés de plusieurs victimes auraient été découverts sur les terres éloignées du Troisième continent. Pour Guido et Ashaf, c’était enfin l’occasion d’affronter une sorcière, mais dès leur arrivée, ils sont confrontés au Cercle des Chevaliers sacrés, un corps armé passé expert dans la traque des sorcières. Une lutte féroce pour capturer cette ensorceleuse s’engage alors entre les deux organisations !”

Quand Ashaf et Guido arrivent dans la ville de Pontebell, l’ordre des Chevaliers sacrés est déjà sur place et a déjà déployé ses défenses. Le duo n’a pas le choix et doit passer outre les défenses magiques pour rentrer dans l’enceinte.

Une fois rentrés dans la protection magique, ils trouvent facilement la sorcière mais ils comprennent vite que la véritable menace ne vient pas d’elle mais d’un puissant artéfact qu’elle garde précieusement avec elle. En effet, Helga Velvet est issue de la lignée des sorcières les plus faibles mais elle a en sa possession une épée maudite nommée Ashgan. C’est cette dernière qui est la véritable menace.

Comprenant les véritables intentions de l’ordre des chevaliers sacrés, Ashaf et Guido vont devoir protéger la sorcière afin que leurs ennemis ne la prenne pas. Malheureusement, les chevaliers sont nombreux et organisés. Guido et Helga sont rapidement maîtrisés et envoyé dans le « Fort », le bâtiment magique qui sert de base à l’ordre. S’ensuit alors un combat destructeur entre Ashaf et le colonel Cooger, un spiritiste habité par l’esprit de la glace.

Dans le Fort, Guido se rend compte que l’ordre des bourreaux est derrière tout ça et que son but est de récupérer l’épée. En présence des différentes forces du Fort, Ashgan se réveille et commence à faire des carnages. Pour empêcher les bourreaux de la prendre, Guido prend part au combat et arrive à récupérer l’épée. Il s’enfuit tout en promettant à Helga de venir la rechercher. Dans la ville, Cooger est gravement blessé par Lowell, un agent infiltré.

Ce volume, qui ouvre le premier arc scénaristique important de la série, met en scène différentes organisations qui ont toutes un but commun : la chasse aux sorcières. Au fur et à mesure de l’avancement des actions, le lecteur passe d’un point de vue à l’autre. Narrativement, c’est très intéressant car cela permet de voir la même situation sous différents angles.

La mise en scène est bien faite et l’histoire est fluide malgré les changements de lieux fréquents. Le dessin reste très homogène depuis le début de la série.

En bonus, il y a une petite histoire sur la nécromancienne rencontrée dans le volume précédent, madame Fanola.

Guido a réussi à s’enfuir du fort avec Ashgan tandis qu’Ashaf est témoin des luttes intestines entre les chevaliers sacrés et les bourreaux. Néanmoins, le tandem se trouve dans une situation délicate avec deux grands ordres à leur trousse et une sorcière dans de mauvaises mains…

The Witch and the Beast
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

« C’est bien la plus faible de toutes, néanmoins, elle a la capacité d’anéantir le monde. » Issue de la branche la plus faible de la sorcellerie, l’adversaire de Guido et Ashaf montre qu’elle a plus d’un tour dans son sac mais quand ils comprennent le but des chevaliers sacrés, ils savent qu’ils vont devoir se battre contre eux afin d’éviter une catastrophe.

Scénario85
Dessin80
Édition80
Originalité90
Mise en scène90
Intérêt sur la durée85
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha sixty ÷ six =