Connect with us

Critique

Notre critique du tome 3 de Tower of God

Published

on

Dessinateur : SIU
Scénariste : SIU
Éditeur : Ototo
Collection : Manhwa
Genre : Shonen
Public : + 10 ans 
Contenu : 208 pages
Sortie : 26 novembre 2021
Prix : 7,35 €
Statut de la série : En cours de publication

“Pour celles et ceux qui réussissent à atteindre son sommet, il n’est aucun désir que la Tour de Dieu ne puisse exaucer. Seulement, combien y parviennent ? Alors qu’ils s’attendaient à poursuivre leur série d’épreuves, les élus restants se voit proposer un drôle d’exercice : le jeu de la couronne, où les différentes équipes sont directement en compétition les unes avec les autres. Son enjeu n’est pas des moindres : l’équipe gagnante sera qualifiée d’office, sans avoir à passer le reste des tests. Bam, Khun et le crocodile parviendront-ils à remporter la victoire ?”

Monsieur Lero-Ro propose aux équipes encore en lice un jeu bonus qui permettra aux vainqueurs d’accéder à l’étage suivant sans passer par les épreuves qui les attendent à ce niveau-ci. Ce jeu d’intitule le « Jeu de la couronne » et il consiste à s’emparer d’une couronne tout en restant sur un trône, alors que ce dernier est assailli par les autres équipes. Bam, Khun et le chef Rak sont directement en compétition avec les autres équipes. Dès le premier tour, Anak, une lézarde s’empare de la couronne et semble n’en faire qu’à sa tête. Les règles du jeu risquent de s’en trouver modifiées…

Ce tome est entièrement consacré au Jeu de la couronne, qui permettra à l’équipe gagnante de passer au niveau supérieur directement. Pour ce faire, les joueurs doivent rivaliser de puissance et d’intelligence. Même si les équipes peuvent s’abstenir d’y participer, toutes veulent s’emparer de cette couronne mise en jeu. Grâce à ce chapitre, on découvre mieux la personnalité des participants ainsi que leur puissance. Ainsi, Anak, la première à se coiffer de la couronne, est une lézarde très puissante mais au caractère fort impulsif. Elle n’en fait qu’à sa tête et réussi à faire disqualifier son équipe tout en proposant un défi à Bam. Anak est une des filles de Jahad et elle possède une arme comme Bam, l’Avril vert. Son seul objectif est de récupérer le Mars noir de ce dernier et elle se moque des conséquences de ses actions pour son équipe. Véritable électron libre à la personnalité particulière, on a l’impression qu’elle porte sur ses seules épaules ce troisième volume, alors que les autres participants sont également présents et se battent pour cette fameuse couronne. On y trouve donc Shibisu, un humain tout à fait banal d’après lui, Hatz, un épéiste, Clocker, Deod, « la vieille » ou encore Lauroe, qui s’enroule dans sa couette ; tous ayant une raison de gravir cette tour. En plus de personnages aux caractères forts variés et hauts en couleurs, on a un véritable background en toile de fond. Dans ce tome, il est question des 13 mois d’Ashul Edwarv, qui sont des armes données aux filles du roi Jahad. Ces armes entrent en résonnance quand elles sont réunies, et c’est ce qui arrive avec l’Avril vert et le Mars noir.

A la fin de ce tome, on trouve une postface de l’auteur, ainsi que quelques cases du webtoon retouchées par ce dernier. Le sens de lecture est celui de la v.o., il est entièrement colorisé mais le trait n’est pas toujours régulier. C’est le chef Rak dans toute sa puissance qui fait la couverture de ce troisième volume.

Tower of God
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Ce tome nous apparait comme une pause dans l’ascension de la tour en nous proposant ce jeu bonus qui permettra à une équipe de monter à l’étage suivant sans encombre. Les caractères se marquent de plus en plus et la puissance de certains participants éclate au grand jour. La réflexion et la force seront-elles suffisantes pour porter la couronne ?

Scénario85
Dessin80
Édition90
Originalité85
Mise en scène80
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha twenty two + = thirty