Connect with us

Critique

Notre critique du tome 4 de Ashen Memories

Published

on

Dessinateur : Toma Elena
Scénariste : Toma Elena
Éditeur : Éditions H2T
Collection : Shojo
Genre : Romance, Aventure
Public : + 12 ans
Contenu : 212 pages
Sortie : 15 mars 2022
Prix : 7,95€
Statut de la série : Terminée en 4 volumes

” Malgré la fuite des pirates, Alban compte se servir de Cédric comme appât pour attirer Néala, porteuse des particules Keller, et la remettre à son père. Pensant recevoir les félicitations du roi de Vaxa, Alban est pourtant désavoué et puni. Pendant ce temps, Néala parvient à s’échapper de l’Obsidian grâce à l’aide d’un des pirates. Elle décide alors de suivre les coordonnées indiquées par le communicateur d’Alban afin de sauver son ami Cédric, sans savoir que ces indications la mènent vers le “jardin du roi” : la planète Terre. “

Les pirates ont pu s’enfuir de Daltev-1 avec Néala assommée. Cédric a eu moins de chance et le voici prisonnier d’Alban, qui compte bien se servir de lui comme appât en échange des particules Keller contenues dans le sang de Néala. Alors qu’Alban découvre la vraie personnalité de son père, Néala se lance seule au secours de son ami. Arrivée dans le “jardin du roi”, la jeune fille va aller de découverte en découverte, mais va-t-elle enfin retrouver la mémoire ?

Voici le dernier volume de ce manga européen qui met en scène une héroïne têtue, mais qui n’a pas froid aux yeux et qui tente par tous les moyens de protéger les recherches de son père décédé. Néala souffre de pertes de mémoire depuis l’enfance. Elle oublie ses faits et gestes, ainsi que les personnes qu’elle rencontre. Ces pertes de mémoire sont dues aux particules Keller que son sang renferme. Pour garder une trace de ses souvenirs, elle tient un journal des choses importantes qu’elle doit retenir et elle peut compter sur Cédric, son ami. Mais le roi de Vaxa veut mettre la main sur les particules Keller afin de s’en servir comme une arme. Alban, son fils et prince héritier, veut enfin prouver sa valeur au roi et se sert de Cédric pour attraper Néala. Mais le roi déteste son fils et profite de la situation pour se débarrasser de lui. Cordélia, qui écrase également son frère par sa personnalité et sa haine, se lance dans un duel contre Alban. Néala, elle, ne peut laisser les particules Keller entre les mains du roi. Le combat final commence…

Le scénario met en avant des personnages à la psychologie fort travaillée et assez malmenés. Alban est totalement écrasé par son père et sa sœur et est prêt à renoncer à ses principes juste pour être reconnu par le roi. Cordélia est autoritaire, froide et sanguine dès qu’il est question de son frère, qu’elle hait. Néala, l’héroïne, a un caractère fort et un bon cœur. Elle est également têtue et inconsciente des dangers qui l’entourent.

Eléna Toma a créé un univers fort complet avec une maladie mystérieuse, d’étranges particules, des pirates rebelles, un roi imbu de son autorité, le tout dans un décor des plus spatial. Le charadesign est assez classique pour un manga européen. Le trait est fin et peu régulier, avec peu de décor. Le manga s’ouvre sur une page couleur. En bonus, on découvre la biographie de quelques personnages, des informations sur les armes utilisées, ainsi que des esquisses de Néala, Alban et Cédric. Néala fait la dernière jaquette de cette série, avec en arrière-plan les rouages de sa mémoire.

Ashen memories
80 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Ce manga se termine en apothéose, entre trahison, révélations, affrontements et amour. Le scénario nous a vraiment touché grâce à la profondeur de ses personnages. Bon voyage dans le monde de Néala !

Scénario80
Dessin85
Édition85
Originalité80
Mise en scène80
Intérêt sur la durée80
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eighteen + = nineteen