Connect with us

Critique

Notre critique du tome 4 de Dark Grimoire

Published

on

Lisez notre avis concernant le tome 3 de Dark Grimoire sur Nipponzilla, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma
Dessinateur : Haru Sakurana
Scénariste : Haru Sakurana
Éditeur : Kana
Collection : Dark Kana
Genre : Shônen, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 23 novembre 2018
Prix : 7,45€
Statut de la série : Terminée en 4 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Atli et Leon parviennent enfin à récupérer la page du grimoire interdit sur le sortilège de la résurrection. C’est alors que le protagoniste central de l’accident tragique qui s’est produit dans les couloirs de l’école il y a quinze ans fait son apparition… Pendant ce temps, dans le monde entier, des coups d’État fomentés par une organisation terroriste éclatent les uns après les autres… »

Notre critique

Ce quatrième et ultime tome de Dark Grimoire marque la fin de l’aventure périlleuse des jeunes Atli et Leon. Tandis que des révélations sont faites sur le grimoire interdit et la tragédie qui avait eu lieu quinze ans plus tôt, l’identité et les plans terrifiants du coupable se dévoilent…

Pas une minute de répit n’est laissée à nos deux jeunes héros dans ce dernier volume, et c’est une véritable course contre le temps qui démarre pour empêcher une catastrophe de se produire. Encore tourmentés par leurs crimes et les lourdes conséquences de leurs actes, Atli et Leon semblent totalement à bout, épuisés mentalement et physiquement. Ces enfants forcés à grandir trop vite par un destin qu’ils n’avaient pourtant pas souhaité vont devoir redoubler d’efforts pour surmonter les épreuves qui les attendent, et impossible de prédire s’ils en sortiront indemnes…

Beaucoup de larmes et d’émotion nous attendent dans ce tome, et au fil des pages la situation semble de plus en plus désespérée. Les révélations et les explications s’enchaînent très rapidement, ne nous laissant que très peu de temps pour les digérer, ce qui crée un grand sentiment d’urgence tandis que la fin se rapproche. La mise en page va dans ce sens et nous offre des scènes particulièrement poignantes et émouvantes entre les nombreux moments d’action. Les décors ne sont pas en reste et c’est globalement un très beau tome qui clôt cette courte histoire.

Depuis le tome 1, l’amitié entre Atli et Leon était au centre de l’histoire et un point fort de ce manga. C’est un lien très fort qui unit ces deux jeunes garçons, et on ressent avec beaucoup d’intensité leur affection l’un envers l’autre. C’est une amitié très touchante, bien que débutée par hasard, qui leur aura permis de grandir et de surmonter de nombreux obstacles au fil de l’histoire.

Pour une histoire en quatre tomes, le scénario se sera révélé plutôt intéressant avec une bonne part de mystère et une intrigue bien ficelée. L’univers intéressant du manga aurait sans doute gagné à être développé sur une plus longue durée, et on regrette la part minime qu’occupe la magie dans l’histoire, mais du point de vue du scénario on ne reste pas sur notre faim. Seules quelques interrogations persistent, notamment concernant certains personnages secondaires sur qui on aurait bien aimé en apprendre plus, mais la plupart de nos questions sur les mystères de l’histoire auront heureusement trouvé leur réponse dans ce dernier tome.

Fan de mangas en tout genre avec un goût prononcé pour tout ce qui sort de l'ordinaire et un faible pour les histoires fantastiques.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha eight + two =