Notre critique du tome 4 de Fairy Tail – City Hero

Dessinateur :  Ushio Ando
Scénariste :  Ushio Ando
Œuvre originale: Hiro Mashima
Éditeur :  Pika Édition
Collection :  Shonen
Genre :  Enquêtes, Action, Amitié
Public : + 8 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 6 janvier 2021
Prix : 6,95 €
Statut de la série : Terminée en 4 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« L’équipe tourne une vidéo de sécurité routière et Erza,la réalisatrice, est au taquet ! Happy, lui, planque de nuit pour surprendre des voleurs de poissons en flagrant délit.Kanna s’éclate à une soirée pour célibataires, Lucy perd son badge…Peu après, Makarof reçoit un tuyau concernant les agissements suspects de Zeleph… la team Fairy Tail enquête en infiltration, pour protéger la ville ! C’est le début du jour le plus long pour le commissariat de Magnoria. L’histoire de la police de la magie trouve sa conclusion ! Retrouvez vos héros favoris de Fairy Tail dans une nouvelle aventure explosive ! »

Notre avis

On a fait le tour de tous les personnages de l’univers de Fairy Tail dans ce 4e et dernier tome de Fairy Tail – City Hero. A travers les 4 volumes, nous avons rencontré tous les amis et les ennemis que Natsu et son équipe ont pu rencontrer dans l’œuvre originale. Nous terminons ici aussi avec Zeleph et ses disciples et comme dans les tomes précédents, ces personnages ne font pas exceptions et ils sont également tournés en ridicule.

L’humour est le maître mot dans ce spin-off et il n’y a aucune histoire sérieuse. A chaque fois le récit change subitement de direction pour tomber dans le comique: une vidéo sur la sécurité routière qui tourne en tournage de film d’action; Happy et Lili qui se camoufle à l’intérieur de poissons ou encore une mission qui se transforme en quiz sur l’œuvre principale. L’humour est à toutes les pages et on passe un bon moment. Cependant, les chutes sont prévisibles et ça devient parfois un peu lourd.

Les personnages sont toujours très bien détaillés et on a beaucoup de plaisir à suivre l’équipe de Fairy Tail. Tous les protagonistes sont représentés avec les caractéristiques qu’on leur connaît, qu’ils soient amis ou ennemis. L’humour est également représenté par les dessins avec les visages très expressifs des héros et leurs émotions ainsi que leurs réactions qui sont souvent très exagérées.

Les arrière-plans sont également bien travaillés. Les scènes de bagarres sont agrémentées d’onomatopées et de lignes de vitesse. Certains fonds sont utilisés ci et là comme des bulles ou encore des lignes.

Notre critique du tome 4 de Fairy Tail – City Hero
Conclusion

En conclusion, de l'humour, de l'humour et encore de l'humour dans ce dernier tome de Fairy Tail - City Hero.

Scénario
80
Dessin
90
Édition
90
Originalité
80
Mise en scène
85
Intérêt sur la durée
80
On a aimé :
Dessin
Humour
On a moins aimé :
Parfois trop ridicule
85