Notre critique du tome 4 de Freya – L’Ombre du Prince

Dessinateur : Keiko Ishihara
Scénariste : Keiko Ishihara
Éditeur : Doki Doki
Collection : Shojo
Genre : Romance, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 160 pages
Sortie : 4 novembre 2020
Prix : 6,95 €
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Quand une jeune villageoise voit sa vie happée par le destin d’un royaume… Alors que le fort de Leren est sur le point de tomber, d’étranges guerriers parés de bois de cerfs surgissent de la forêt. Parmi eux, Freya croit reconnaître Alexis, censé être tombé du haut d’une falaise après avoir reçu une flèche ennemie. Mais est-ce vraiment Alexis, son ami d’enfance ? Ou est-ce que l’esprit de Freya est en train de lui jouer un tour ? »

Notre avis

C’est la fin de la bataille de Leren dans ce 4e tome de Freya – L’ombre du prince. Mais la guerre ne fait que commencer contre Sigurd. Freya est à un tournant décisif et une nouvelle fois, elle va devoir montrer ce dont elle est capable en tant que prince. Mais elle n’est pas seule et on peut voir tous les alliés qu’elle a pu se faire sans oublier Julius, qui fera tout pour la protéger ainsi que Alexis.

Et oui c’est le retour tant attendu de Alexis. L’ami d’enfance de Freya est de retour à ses côtés au grand bonheur de la jeune fille. Cependant, quelque chose a changé chez Alexis. On ne sait pas ce qu’il lui est arrivé avec le peuple de la forêt et son retour miraculeux cache un terrible secret. Beaucoup de mystère entoure du retour d’Alexis et on ne peut qu’espérer que ça se termine bien pour lui, qui jusque là, n’a pas eu une vie facile.

Après une grosse bataille, tout le monde se relâchent et Freya et ses hommes ne font pas exception. Ce moment de calme apportera une touche d’humour au récit avec notamment Julius qui n’en rate pas une pour taquiner Freya. De plus, Alexis se montrera entreprenant avec la jeune fille qui ne saura plus où se mettre, amenant également des séquences humoristiques.

Un nouveau personnage fait son apparition dans ce tome: le roi de Tyr, le père du prince Edward. Le pauvre homme n’ayant plus l’esprit clair, la mort du prince lui a été cachée mais en tant que père, ne le comprend t’il pas en voyant Freya. Il ne semble pas tout le temps inapte mentalement et on se demande ce qui l’a rendu ainsi. Certains parlent d’empoisonnement, d’autres de malédiction, … mais qu’en est-il réellement? Le mystère est complet sur ce personnage qui est fort sympathique, touchant et dont on se prend d’affection très vite.

Les personnages sont très bien détaillés. Les hommes sont plus beaux les uns que les autres et au milieu de tout ce beau monde, Freya qui est toute mignonne avec ses grands yeux très expressifs. Parfois très forte, menant ses troupes à la guerre; parfois fragile avec ses émotions qui explosent dans tous les sens, Freya est vraiment un personnage incroyable. Tel un miroir, elle exprime les émotions des hommes qui l’entourent et qui en sont, eux, incapables, comme Julius et Alexis. Ils sont alors décontenancés par la jeune fille mais c’est aussi pour ça qu’ils sont tous attirés par elle. Elle est la lumière dans leur vie qui n’était jusque là que ténèbres et on ressent très fort ce sentiment d’espoir qui renaît chez tout le monde aux côtés de Freya.

Les arrière-plans sont très épurés laissant la place aux personnages présentés en gros plans. Des trames sont tout de même utilisées ci et là comme des bulles ou encore des feuillages et des fonds noirs.

Notre critique du tome 4 de Freya – L’Ombre du Prince
Conclusion

En conclusion, tome charnière pour ce 4e volume de Freya - L'ombre du prince. Une nouvelle aventure commence et toujours plus de batailles en perspective.

Scénario
90
Dessin
95
Édition
90
Originalité
90
Mise en scène
90
Intérêt sur la durée
95
On a aimé :
Mystère
Dessin ++
On a aimé :
Néant
90