Connect with us

Critique

Notre critique du tome 4 de Grand Blue

Published

on

Dessinateur : Yoshioka Kimitake
Scénariste : Inoue Kenji
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Comédie, Tranche-de-vie
Public : + 14 ans 
Contenu : 194 pages
Sortie : 10 août 2021
Prix : 6,95€
Statut de la série : Terminée en 1 tome

« Les Peek a Boo ont décidé d’organiser un camp d’entraînement à Okinawa pour préparer les nouveaux membres à passer leur licence de plongée. Mais pour pouvoir se payer le voyage, Iori et les autres vont devoir travailler… et ne pas dépenser tout leur argent en alcool, surtout ! »

Les joyeux drilles du club de plongée le plus farfelu au monde se rendent à Okinawa pour un camp d’entraînement haut en couleurs. Ce voyage coûtant une certaine somme, les membres du club doivent se trouver un petit job afin de se le payer. Mais difficile de ne pas dépenser cet argent après une dure journée de boulot ou lors d’une séance de shopping dans un magasin spécialisé en fournitures de plongée. Enfin, les Peek a Boo se mettent en route vers Okinawa et ses plages, dont ils comptent bien profiter, alors qu’Iori, Aina et Kohei doivent passer leur certification de plongée, et ce dans des conditions plutôt difficiles.

Les voyages sont un classique dans les scénarios qui abordent la vie des lycéens et des collégiens, et Grand Blue n’y échappe pas : nous voici donc à Okinawa, avec ses plages et son océan qui referme de fabuleux trésors marins. Malgré beaucoup d’humour et des situations farfelues où les personnages masculins n’hésitent jamais à se dessaper, ce volume met l’accent sur la sécurité lorsqu’on pratique la plongée sous-marine. Les membres du club rigolent beaucoup, font la fête et adorent boire un verre ensembles, mais ils deviennent beaucoup plus sérieux quand il est question de leur sport favori. Avec les trois débutants que sont Aina, Iori et Kohei, on découvre le matériel utilisé en plongée, ainsi que les consignes de sécurité. Le vocabulaire utilisé est propre à la pratique de ce sport aquatique. Le trait est fin, classique, parfois fort détaillé comme pour la musculature des personnages masculins, qui est souvent exagérée. Il n’y a pas trop de décors, mais quelques vues sous-marines très bien réalisées. Une bande-annonce en trois vagues annoncent le prochain volume, que l’on prévoit fort déjanté aussi. La jaquette fort colorée nous fait déjà rêver aux prochaines vacances.

Grand Blue
90 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Voici un volume qui sent bon les voyages, la plage, le soleil et la fête grâce à un décor magnifique et un camp d’entrainement des plus déjantés, mais également studieux. C’est un très bon mélange entre humour et sérieux, grâce à des protagonistes hors du commun. Il ne faut pas oublier qu’à chaque sortie sous l’eau, les plongeurs risquent leur vie, et ce titre nous le fait bien comprendre. Bon voyage avec les Peek a Boo !

Scénario90
Dessin85
Édition85
Originalité85
Mise en scène85
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− two = five