Notre critique du tome 4 de Iruma à l’école des démons

Dessinateur : Nishi Osamu
Scénariste : Nishi Osamu
Éditeur : Nobi Nobi!
Collection : Shonen Kids
Genre : Comédie, Fantastique
Public : + 8 ans 
Contenu : 192 pages
Sortie : 9 décembre 2020
Prix : 7,20€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

La grande fête des batora va enfin commencer. Iruma et son groupe ont décidé d’organiser un beau feu d’artifice, chose inconnue dans le monde des démons. Mais Kiriwo semble avoir d’autres projets : il veut détruire l’école, grâce au feu d’artifice d’Iruma. Toute l’école est menacée. Une course contre la montre commence pour le jeune homme!

Notre critique

Iruma a intégré le batora de la création d’objets démoniaques, avec ses amis Clara et Asmodeus. Avec Kiriwo, qui était déjà présent dans le club, il décident de faire un feu d’artifice afin de faire connaître leur batora. Mais Kiriwo, sous ses airs de faiblard, cache de sombres projets : il veut détruire Babyls, symbole de la hiérarchie sociale des démons, avant de s’attaquer à tout l’ordre social des enfers, où chacun doit obéir au plus fort. Et dans ce projet, Kiriwo n’est pas seul et peut compter sur un allié puissant, qu’il a su convaincre de son utilité, malgré ses faiblesses. Alors que son grand-père démon est toujours sous surveillance, Iruma, avec le soutien de quelques élèves et des professeurs, va devoir empêcher Kiriwo de mettre son plan à exécution.

Voici un tome haletant, où Iruma doit se surpasser et surtout lutter contre le temps afin d’empêcher son camarade de classe de faire exploser Babyls, avec tous ses élèves et professeurs à l’intérieur. Kiriwo, qui a peu de pouvoir démoniaque, a vécu une tragédie dans sa jeunesse et sa vraie nature s’est révélée. Depuis, il n’a qu’un seul but : renverser l’ordre social chez les démons. Dans l’ombre, son allié s’est assuré de l’absence du directeur de Babyls au moment de l’explosion. Mais c’est sans compter sur Iruma qui, avec sa gentillesse, sa naïveté, fera tout ce qui est en son pouvoir d’humain pour sauver ses camarades démons.

Et pour cela, il n’est pas seul. Il peut compter sur l’aide de ses amis, Clara et Asmodeus, ainsi que des professeurs. Tous vont essayer de sauver Babyls.

Les personnages ont une personnalité fort développée, parfois ambiguë, ni tout gentil, ni entièrement méchant. C’est ce qui les rend attachant, et qui fait que l’on peut comprendre leurs actions. Le scénario est rythmé, avec de l’humour, et est servi par un dessin régulier et assez dynamique. Des gags en 4 cases clôturent ce tome. C’est Kiriwo qui fait la jaquette de ce volume, avec Iruma et leur salle de batora en arrière-plan. En soulevant la jaquette, on retrouve une couverture alternative en noir et blanc qui plaira également à tous.

Notre critique du tome 4 de Iruma à l’école des démons
Conclusion

Ce tome est rythmé, avec des pièces secrètes, des explosions et des démons pas gentils du tout. On plonge avec plaisir dans les aventures d'Iruma, seul être humain parmi les démons. Bonne lecture!

Scénario
95
Dessin
90
Edition
90
Originalité
90
Mise en scène
90
Intérêt sur la durée
95
On a aimé :
Un scénario dynamique
La psychologie des personnages
Le rythme de parution
On a moins aimé :
Néant
90