Connect with us

Critique

Notre critique du tome 4 de Kachô Fûgetsu – Beauties of Nature

Published

on

Kacho fugetsu-Beauties of nature t4-banniere-nipponzilla
Kacho fugetsu-Beauties of nature t4-nipponzillaDessinateur : Yuki Shimizu
Scénariste : Yuki Shimizu
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Fantastique, romance, drame
Public : Public averti
Contenu : 192 pages
Sortie : 28 mai 2021
Prix : 8,99 €
Statut de la série au Japon : En cours de publication

Daiki a été enseveli lors d’un éboulement sous les yeux de Sawato. Ils parviennent à le sauver et, à son réveil, Sawato l’embrasse. Un soir, ce dernier se rend chez Daiki pour l’obliger à tenir la promesse qu’il lui avait faite quelques jours avant son accident. L’arc de Sawato et Daiki arrive à son paroxysme. C’est maintenant au tour de Hizuru d’entrer sur le devant de la scène.

La conclusion du flash-back qui nous conte la romance Daiki-Sawato nous attend dans ce tome 4 de Kachô Fûgetsu – Beauties of Nature.

Après l’éboulement qui a manqué de tuer Daiki, Sawato connaît un soulagement de courte durée. Son amoureux et en vie mais partiellement amnésique ! Il ne se souvient pas de ce qu’ils ont partagé. Rien ! Sawato est déboussolé. Il continue à agir avec Daiki comme il en a pris récemment l’habitude mais rien n’y fait : ce dernier ne se rappelle pas grand-chose de leur relation.

Pire, s’il comprend qu’ils sont ensemble, il croit, à tort, que leur amour était déjà consommé… Cette première fois brutale, sans sentiment, sans le Daiki qu’il aime, bouleverse Sawato.

Retour au présent. Alors que Sawato reste distant avec Daiki, celui-ci a mûrit de ses erreurs. Il n’a toujours pas recouvré ses souvenirs mais il a compris combien Sawato a été blessé. C’est pour cela qu’il essaie de changer. Ses efforts vont-ils payer ? Sawato peut-il accepter de lui pardonner et surtout aimer celui qu’il est devenu, si différent de l’ancien Daiki ?
Cette romance reprend son cours, chacun choisissant de reprendre à zéro. Pendant ce temps, d’autres personnages sont mis en lumière par Yuki Shimizu.

Hizuru, l’homme à tout faire de l’ancien yakuza local est torturé par ses sentiments. Il aime profondément Yômei. En secret, il sait que cet amour est sans espoir. Il est évident que Yômei a tout quitté pour prendre soin de sa belle-sœur veuve, Tokô, et de sa nièce, Umi.

À la faveur d’une escapade en bord de mer, Hizuru se plie aux demandes de Yômei et s’occupe de la petite Umi, très attachée à lui. Il se retrouve amoché et savoure le bonheur de voir Yômei prendre soin de ses blessures. Pourtant, il est rapidement rattrapé par ses démons. Hizuru veut tout faire pour que Yômei ne soit pas témoin de son attirance pour lui.

Il se cache de son mieux, il lutte pour que leur relation ne change pas. Yômei lui a déjà fait comprendre qu’il ne souhaitait pas une telle relation avec lui. Mais Hizuru ne peut imaginer être séparé de lui. Il prend donc sur lui, au quotidien pour rester son fidèle assistant et rien d‘autre. Du moins en apparence. Car certaines attitudes de Yômei sont ambigües et laissent Hizuru plus perdu que jamais.

Il ne peut se confier à personne. Ni à son gentil voisin maladroit et amical, Ito, ni à Kiriya ou Niwa qui semblent avoir tout deviné. Ces yakuzas qui ont pris la succession du défunt frère de Yômei continuent de le tenir informé des affaires. Et justement, un événement survient, touchant à la sécurité même de Tokô et Umi. Inquiet et surpris, Hizuru entend Niwa lui expliquer la situation. L’assassin du défunt boss a été démasqué et c’est à lui, Hizuru que l’on en confie l’exécution !

Le tome 4 de Kachô Fûgetsu – Beauties of Nature se termine sur une autre vérité à venir. Celle du docteur Hitomi, mystérieux amant d’Ito. Son côté sombre pourrait bien avoir un lien avec sa famille et surtout son père… L’ombre qu’il cache au gentil et innocent Ito risque bien de malmener leur relation.

On savoure la fin de cet arc Daiki-Sawato. Si l’idée de l’amnésie est un rien clichée, le caractère attachant des personnages en efface la redondance. Le lecteur fan du genre appréciera cette romance qui, bien que pas toute rose, évolue dans le bon sens.

Ce tome 4 est très complet : on se focalise sur 3 couples très différents, chacun avec ses mystères. Hizuru était déjà apparu en filigrane et son potentiel sympathie a grandi. Ici, il devient enfin un héros en pleine lumière et la suite promet. Enfin, le docteur n’a pas dit son dernier mot et ses sales petits secrets pourraient secouer le lecteur autant que le jeune Ito.

Côté dessin, les petits défauts de proportions demeurent mais la qualité de la mise en scène nous les fait oublier. Tout y est : suspense, drame, émotions, sentiments, comédie, doutes. Le graphisme est au service du récit à 100%. Les arrières plans installent chaque scène et participent à une bonne immersion.

Kachô Fûgetsu – Beauties of Nature explore tous les visages de la relation amoureuse au travers de personnages décidément très variés. Un plaisir pour les fans de yaoi. Que de beau monde et de belles histories dans ce coin de campagne nippone !

Kâchô Fugetsu - Beauties of Nature Tome 4
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé
Un bon tome qui termine l'arc Daiki-Sawato et pose les bases du suivant centré sur Hizuru.
Scénario85
Dessin90
Édition90
Originalité75
Mise en scène90
Intérêt sur la durée80
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ one = three