Connect with us

Critique

Notre critique du tome 4 de Mon amie des ténèbres

Published

on

Dessinateur : Kawamura Taku
Scénariste : Kawamura Taku
Éditeur : Nobi Nobi !
Collection : Shonen Kids
Genre : Comédie, Tranche-de-vie
Public : + 8 ans
Contenu : 9 mars 2022
Sortie : 146 pages
Prix : 7,20€
Statut de la série : En cours de publication

Une petite fille dont on se moque. Un nouvel élève qui recherche son amitié. Avec l’automne, le tournoi des sports arrive ! Takada a hâte d’y être ! Il est tellement fort à la course qu’on lui attribue le rôle-clef lors de l’épreuve la plus importante, le relais interclasses par équipe ! Ce qui ne l’empêche pas de remarquer que Nishimura ne partage pas son enthousiasme… Alors que le garçon essaie de motiver son amie à faire de son mieux à ses côtés, un accident survient ! Cela remet en cause la participation de Takada au tournoi, mais encouragera peut-être Nishimura à s’investir davantage dans la compétition pour mener son équipe à la victoire… “

Depuis l’arrivée de Taiyô Takada, lui et Akane Nishimura sont devenus amis. Ce dernier, avec sa grande naïveté et sa simplicité, a pu conquérir l’affection de celle que tous surnomme la Sorcière des Ténèbres. Solitaire, Akane est victime de harcèlement de la part de ses camarades, qui ne la comprennent pas. Pourtant, grâce à Taiyô, la vie scolaire a bien changé pour la jeune élève. C’est avec joie que Tayiô attend la tournoi de sport qui aura bientôt lieu, ce qui est loin d’être le cas d’Akane. Mais Tayiô va petit à petit la persuader de participer ensemble à cette grande fête du sport, sauf que ce dernier va se retrouver avec un plâtre et que leurs projets seront compromis…

Taiyô est très enthousiaste à l’idée de participer au tournoi de sport organisé par l’école primaire de Sonohenno. Mais Akane est beaucoup moins emballée à cette perspective. En plus d’être peu douée en sport, la jeune élève pourrait faire perdre son équipe à cause de la “malédiction” qu’elle transporte. Les autres élèves n’hésitent pas à le lui rappeler très souvent. Car même si sa vie scolaire est devenue plus agréable et plus facile à supporter grâce à ses nouveaux amis, Akane ne peut toujours pas arroser les plantes de l’école sans qu’on lui rappelle son côté “maudit”. Mais Takada, souvent à ses côtés, retourne les situations difficile de façon désarmante, grâce à sa naïveté et son innocence. Même quand le jeune garçon se retrouve avec un plâtre, il va se créer une histoire originale qui va permettre à Akane de ne plus culpabiliser.

Ce tournoi de sport crée beaucoup d’émotions dans le cœur de Nishimura. Cette dernière passe par toute une gamme de sentiments et on sent que sans le soutient et la persévérance de Takada, elle retournerait se cacher dans sa coquille afin de se protéger des autres. Pourtant, elle va prendre sur elle et se laisser aller petit à petit à profiter des joies de la vie scolaire avec ses amis. Grâce à l’humour glissé entre ces pages et beaucoup de bons sentiments, cette série aborde avec tendresse le thème du harcèlement scolaire et de ses conséquences sur la vie des jeunes victimes. Un chapitre bonus met en scène la grande sœur de Taiyô, Yukiko, et clôt ce volume avec une note d’humour. C’est le duo phare de cette série, Taiyô plâtré et Akane toute maladroite, qui fait la jaquette de ce quatrième tome.

Mon amie des ténèbres
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

On apprécie beaucoup cette série qui met en avant un sujet difficile mais très actuel. Il aborde la harcèlement avec pudeur et tendresse. Sous une naïveté désarmante, Taiyô cache une belle force de caractère puisqu'il n'hésite pas à 'secouer' son amie pour qu'elle profite aussi des joies de la vie. Voici pleins de bonnes ondes pour ce magnifique printemps qui s'annonce !

Scénario90
Dessin80
Édition90
Originalité90
Mise en scène80
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nine + one =