S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Okada Atsushi
Scénariste : Okada Atsushi
Éditeur : Doki Soki
Collection : Shonen
Genre : Comédie, Action
Public : + 12 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 4 novembre 2020
Prix : 7,50€
Statut de la série : Terminée en 6 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Le retour de Raiga au sein du quartier de Nekonaki ne se passe pas sans heurt. Surtout que le quartier est déjà sous tension avec l’arrivée de trois matous louches qui s’en prennent aux chats de la bande. Ryusei, Taiga et le jeune Mochi se retrouvent enfermés dans un hangar par Hazuki, un de ces matous. La situation des trois félins semble désespérée…

Notre critique

Le quartier de Nekonaki est en péril : entre le retour de Raiga, le petit frère de Taiga qui était banni, et trois matous qui sèment le trouble dans le coin, Ryusei et Taiga ont des difficultés à tout gérer. Il faut dire que le jeune Raiga est un chat plutôt sanguin, dont le rêve était d’agrandir le quartier de son frère à coups de griffes. Et avec des actions inconsidérées, il a  réussi à se mettre une grosse partie des chats des quartiers rivaux à dos. En tant que chef, Taiga n’a pas eu d’autre choix que de bannir Raiga, alors qu’il voulait protéger le jeune chat au sang chaud. Son retour n’annonce donc pas que du bon pour les chats de Nekonaki, car le voici qui se jette à la tête de Ryusei, afin de montrer sa valeur aux yeux de tous.

De leur côté, Mr Moke, le matou à poils longs et au pelage fumeux, Hazuki, le mâle bicolore, et Mungen, le Sphinx, bouleversent les habitudes du quartier de Nekonaki, ainsi que ses habitants à quatre pattes. Un grand combat attend nos héros : enfermés dans un hangar rempli notamment de caisses de gelées pour chats, Ryusei, Taiga et le jeune Mochi se retrouvent au centre du spectacle organisé par les trois intrus et Madara, leur informateur.

Ce tome met en valeur les intrigues de Hazuki et de Madara. Hazuki a préparé son coup depuis longtemps, patiemment, et là, on va assister au bouquet final. Entre intrigues et

bastons, on ne voit pas le temps passer. Le scénario est rythmé, dynamique, avec de l’action mais également des séquences nostalgiques très bien placées dans l’histoire. Le parallèle entre les chats de gouttière et les racailles humaines est toujours aussi étonnant et très bien rendu. On passe de l’une à l’autre forme sans problème aucun, de manière très fluide. Le dessin est régulier, de bonne qualité, avec des scènes de bagarres bien vivantes. Les deux frères et Ryusei font la jaquette de ce quatrième volume. Le manga s’ouvre sur une double-page couleur représentant les principaux protagonistes de ce tome et se termine sur une autre double-page décrivant les différents félins de cette série originale.

Notre critique du tome 4 de Nyankees

En bref, l’intrigue est bien ficelée, et on attend la suite avec une grande impatience. De la baston, de l’humour et des chats, voici la recette de cette super série. Belle lecture en perspective !

Sénario85%
Dessin90%
Édition85%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • De l’intrigue et de la baston
  • De l’intrigue et de la baston
  • Le charadesign félin
On a moins aimé
  • Trop court !
95%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.