Connect with us

Critique

Notre critique du tome 4 de Orient – Samourai Quest

Published

on

Dessinateur : Shinobu Ohtaka
Scénariste : Shinobu Ohtaka
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shônen
Genre : Combat, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 14 octobre 2020
Prix : 7,20 euros
Statut de la série : En cours de publication

« Le clan Kanemaki s’étoffe ! Le seigneur Kosameda vaincu, Tsugumi se joint à Musashi et Kojirô dans leur aventure. Tandis qu’ils font route vers un nouveau kishin, Musashi rencontre un bushi vagabond qui lui révèle la puissance des “sabres kitetsu”, l’arme ultime contre les oni ! Décidés à s’en procurer, Musashi et Kojirô profitent de la vente aux enchères organisée à Daitô, la ville minière ciblée par le kishin, pour s’en procurer. Mais, pour cela, il leur faut se soumettre à “l’épreuve du sabre”. Or, si celle-ci semble en bonne voie pour Kojirô, il est loin d’en être de même pour Musashi… »

Dans ce volume, le lecteur en apprend beaucoup sur l’enfance de Musashi et le lien qui le lie avec Kojirô. De plus, un événement particulier, ‘l’épreuve du sabre’, va séparer les deux garçons.

Le volume s’ouvre sur la fin de l’épreuve du sabre. Si Kojirô s’en sort sans trop de difficultés, Musashi voit son corps s’entourer de cristaux noirs. Le sabre le rejette. Il ne pourra jamais porter de kitetsu. Pour le jeune homme qui a voué sa vie à l’apprentissage du sabre, c’est un coup dur.

Kojirô afin de ne pas l’embarrasser, choisi de suivre les autres bushin en haut d’une montagne proche afin d’y combattre l’oni qui s’y trouve. Tsugumi choisi de le suivre.

Resté dans la vallée, Musashi broie du noir. C’est alors qu’il est abordé par un bushin un peu particulier, Shirô Inukai. Ce dernier lui explique que s’il accepte la présence des cristaux noirs, il pourra manier un kisetsu. C’est un piège. En réalité, il dupe Musashi et le fait tomber dans un immense trou afin d’accélérer sa transformation en cristal noir.

Le personnage de Shirô Inukai est un homme charismatique qui semble avoir réussi à maîtriser les cristaux noirs qui jaillissent de son corps. En réalité, c’est un menteur et un manipulateur qui ne sert que son propre intérêt. Il cherche à accumuler toujours plus de puissance et cela, au détriment des autres. Pour le moment, le lecteur n’en saura pas plus.

À partir de ce moment, l’enfance de Musashi va être dévoilée. Elle va être racontée à deux voix : celle de Kojirô qui la raconte à Tsugumi et celle de l’incontient de Musashi qui lutte pour ne pas se laisser enfermer dans le cristal noir.

Cette construction narrative est très intéressante. Outre les informations qu’elle apporte sur le personnage de Musashi, elle montre que le lien qui uni les deux garçons est toujours là même s’ils sont séparés physiquement.

Ce schéma narratif occupe la plus grande partie de ce volume. Il permet à Musashi de se rappeler pourquoi il a choisi cette voie et cela l’aide à se relever.

Dans ce tome, en bonus, il y a quelques pages du journal de Tsugumi où elle développe son point de vue personnel sur les deux garçons. Après ce tome plus tendu et plus sombre, c’est un petit moment plein d’humour qui permet de finir le volume sur une note plus légère.

Sauvé in extremis, il se rend compte que son ami est sur le point de tomber dans un piège tendu par Shirô Inukai. Armé d’un simple sabre, il s’élance pour aller aider son ami.

Notre critique du tome 4 de Orient – Samourai Quest
Conclusion

Malgré l'échec de l'épreuve du sabre, Musashi trouve en lui les ressources pour se relever et aller aider Kojirô.

Scénario
80
Dessin
75
Edition
85
Originalité
75
Mise en page
90
Intérêt sur la durée
75
On a aimé :
Le schéma narratif
L'évolution de Musashi
On a moins aimé :
Néant
80

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sixty three ÷ nine =