Notre critique du tome 4 de Pièges Charnels

Dessinateur : Aya Tsukishima
Scénariste : Rio Nakajima (Ririo)
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shojo-Josei
Genre : Passion, Vie Active, Erotisme
Public : Public averti
Contenu : 176 pages
Sortie : 9 décembre 2020
Prix : 7,20 €
Statut de la série : Terminée en 10 tomes

 

Acheter Site Officiel

Résumé

« Kaori se débat entre les avances insistantes d’Ono et le problème provoqué par Chinatsu au bureau. Elle apprend par Reiko qu’entre Shinonome et Saori, la femme de Fuyuki, tout est déjà fini depuis six ans. Ses sentiments envers Shinonome se ravivent alors… De son côté, ce dernier a découvert qui se trouvait derrière les événements qui ont contribué à le séparer de Kaori, et pense qu’elle a choisi Ono. Chacun, persuadé de l’indifférence de l’autre, laisse la distance s’établir entre eux… »

Notre avis

L’heure est aux révélations dans ce 4e tome de Pièges Charnels. Kaori découvre pourquoi Chinatsu la déteste autant puisque apparemment elle aussi aime Fuyuki, du moins c’est ce que Kaori pense. Ensuite ce sera au tour de Usami de faire des confidences à Kaori. Elle lui révèlera qu’elle ne sort pas avec Shinonome, au grand bonheur de Kaori. L’espoir que son amour pour Shinonome puisse enfin s’épanouir rend Kaori très heureuse et on ne peut que la soutenir dans son bonheur, elle qui en a déjà tant baver. Les révélations continueront avec Ono et Shinonome puisque ce dernier révélera à son ami la véritable raison de sa venue au Japon et son amour pour Kaori.

Au final, bien des personnes souffres à cause de l’adultère de Fuyuki et dans l’histoire, c’est Ono le grand perdant. Le pauvre voit celle qu’il aime passer d’un homme à un autre en restant invisible à ses yeux. C’est un personnage touchant et on ne peut qu’espérer que la vie lui réserve un meilleur avenir sentimental. Du moins c’est ce que l’on ressent pour lui dans la 1ère partie du tome mais d’énormes révélations sont faites à son sujet et il sera difficile de le voir encore avec cette bienveillance. Même si au final Ono n’a lui aussi été qu’une victime, il se révèlera plus “cassé” que nous ne pouvions l’imaginer. Un rebondissement inattendu, qui relance l’intérêt du lecteur pour le récit.

L’heure sera également à la confrontation entre Shinonome et Fuyuki. On l’a attendu et ça y est on y est enfin. Mais leur rencontre n’est pas tout à fait ce à quoi on s’attendait et c’est tant mieux car on est de nouveau surpris par certaines révélations. Shinonome a évolué depuis son arrivée et même si son cœur était empli de haine pour Fuyuki au départ, maintenant, il n’y a plus que Kaori pour le remplir. Cette rencontre nous permettra d’en apprendre un peu plus sur Fuyuki qui nous parait dès lors plus sympathique et moins comme “le méchant” de l’histoire.

Si seulement Kaori et Shinonome pouvaient discuter comme ce denier l’a fait avec Fuyuki. Ils s’aiment tous les deux mais leur silence ne fait qu’aggraver leur situation. Ils pourraient tellement être heureux ensemble si seulement ils avaient une discussion franche. C’est un peu le problème de tous les couples, un manque de communication qu’y fait qu’un grain de sable peut devenir une montagne infranchissable. Il faut bien avouer que c’est aussi ça qu’on aime dans les shojos, cette frustration qui nous donne envie de donner des gifles aux personnages en leur disant “Ouvrez les yeux bon sang” car ainsi les retrouvailles ne seront que plus belles.

Dans toute cette frustration, nous avons une alliée solide en la présence de Usami. Elle tente d’arranger les choses auprès de tous les couples. Elle est un peu comme le cupidon de l’histoire et on se sent proche d’elle car elle met en œuvre notre désir de faire éclater la vérité.

Les personnages sont très bien détaillés et leurs sentiments sont magnifiquement décrits sur leur visage. Chaque héro nous offre un panel d’émotions avec leurs grands yeux très expressifs.

Les arrière-plans sont assez épurés laissant place aux personnages en gros plans et le déferlement de leurs sentiments.

Notre critique du tome 4 de Pièges Charnels
Conclusion

En conclusion, beaucoup de révélations dans ce 4e tome de Pièges Charnels mais gros manque de communication entre les héros. L'amour vaincra!

Scénario
85
Dessin
90
Edition
90
Originalité
85
Mise en scène
90
Intérêt sur la durée
95
On a aimé :
Suspens
Rebondissements
Amour
On a moins aimé :
Néant
90