Dessinateur: Mamare Arai
Scénariste: Mamare Arai, Hiromitsu Tomino
Editeur: Meian
Collection: Seinen
Genre: tranche de vie, médical
Public: + 14 ans
Contenu: 160 pages
Sortie: 17 août 2021
Prix: 6,95 euros
Statut de la série : En cours de publication

“Une jeune femme du nom de Haruna est admise aux urgences suite à une overdose de médicaments. Son rétablissement est en bonne voie, mais il faut remplir les lits du service. Les médecins lui conseillent alors une hospitalisation dont elle n’a pas besoin. Midori a beau s’indigner, Haruna accepte, laissant entrevoir la silhouette d’un patient qui ne souhaite pas guérir…”

Trois récits sont racontés dans ce volume. Tout d’abord, l’histoire de Rin Tono. Cette jeune femme souffre de règles douloureuses. Après une consultation, elle se retrouve face à Midori qui fait quelques recherches sur les compléments alimentaires qu’elle prend en plus de ses médicaments. C’est là qu’elle va mettre en avant une contre-indication entre un des ingrédients des compléments et un des composants des médicaments.

Au travers de ce récit, l’auteur met en avant le danger de prendre tout et n’importe quoi comme complément alimentaire sous prétexte que ce n’est qu’à base de plantes. Elle insiste aussi sur le fait de ne pas croire les publicités surtout lorsque le produit est présenté par une célébrité ou une influenceuse.

Vient ensuite l’histoire de Haruna Wakatsuki, une jeune femme hospitalisée après une overdose médicamenteuse. Après quelques consultations, il apparaît qu’elle n’est pas suicidaire mais qu’elle ne se sent bien qu’à l’hôpital. Midori va un peu creuser l’histoire et se rendre compte qu’elle souffre d’angoisses profondes qui l’ont forcée à arrêter de travailler. En collaborant avec la psychologue de sa patiente, elle se rend compte que les médicaments ne font pas tout et que cette jeune femme a du mal à trouver sa place dans la société.

Dans ce récit, Midori sort de son domaine d’expertise de base car elle se retrouve face à une patiente qui a plus besoin d’un soutien psychologique que médicamenteux. De plus, cela met en avant certains travers de société qui forcent les gens à entrer dans des cases ou à répondre à certaines normes.

Ensuite, Midori, accompagnée de sa collègue Kurumi Aihara, participe à une rencontre entre pharmaciens. Sur place, elle fera la connaissance de Nishina, spécialisé dans les soins à domicile. Au travers de cette rencontre, c’est encore une autre facette du métier de pharmacien qui est mise en avant.

Dans ce volume, le personnage de Midori n’est pas mis en avant. Il sert de fil rouge au lecteur. A travers ses expériences et ses rencontres, le lecteur découvre différentes facettes du monde hospitalier. Le propos est très intéressant. Les faits sont biens décrits et bien expliqués, ce qui les rends abordable à tous.

À la fin de ce volume, Midori est confrontée aux doutes de sa collègue, Kurumi, qui se demande si elle a choisi la bonne voie professionnelle. La jeune fille se rend alors compte qu’elle vit intensément son métier de pharmacienne d’hôpital mais que le reste de sa vie est vide.

Unsung Cinderella
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Ne laisse pas les autres décider pour toi du rôle que tu as à jouer ! Entre une jeune femme subissant une contre-indication entre un médicament et un complément alimentaire, une patiente qui ne veut pas guérir et les réunions entre pharmaciens, la vie de Midori Aoi va à cent à l’heure. Toujours aussi dévouée à ses patients et passionnée par son métier, ne risque-t-elle pas de s’oublier ?

Scénario85
Dessin80
Édition80
Originalité95
Mise en scène80
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one