Connect with us

Critique

Notre critique du tome 4 de Vampire Dormitory

Saya

Published

on

Dessinateur : Tôyama Ema
Scénariste : Tôyama Ema
Éditeur : Pika Édition
Collection : Purple Shine
Genre : Romance, Fantastique
Public : + 12 ans 
Contenu : 160 pages
Sortie : 3 février 2021
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Ren, qui a découvert que Mito était une fille, lui déclare un amour inconditionnel et s’érige en petit ami vertueux et protecteur. De son côté, Luka est enjoint par les siens à trouver enfin son âme sœur afin de pouvoir assumer son rôle de chef des vampires, statut auquel il ne pourra accéder qu’une fois uni à cette dernière. La doyenne des vampires lui prédit alors la rencontre tant attendue pour le soir même…

Ren a découvert la nature de Mito par accident. Afin de protéger son secret, il déclare sa flamme à la jeune fille et s’autoproclame également son fiancé. Ainsi, espère-t-il, Mito sera protégée de Luka. Ren propose à la jeune fille de faire une sortie ensemble. Pour cela, il lui offre une tenue plus en rapport avec son sexe. Très féminine et très belle, Mito fait tourner tous les yeux vers elle… dont ceux de Luka, qui ne la reconnaît pas dans cet accoutrement. En fait, le jeune vampire a été obligé de se rendre auprès des siens pour se faire prédire par la doyenne, qui sera la jeune femme qui deviendra son calice. La vision de la doyenne n’étant pas assez précise, Luka est loin de penser que Mito pourrait être ce calice. Déjà coincée entre le vampire et le dhampire, Mito n’est pas au bout de ses peines : la famille de Ren est de retour et a de grandes ambitions pour le jeune homme.

Ema Toyama malmène ses personnages avec une certaine maestria. On vibre avec Mito, partagée entre Luka, un vampire qui est persuadé qu’elle est un garçon, et Ren, un dhampire qui compte bien séduire la jeune fille. Et comme si l’amour et ses déboires n’étaient pas suffisants, chacun des héros masculins se voit subir des pressions énormes de la part de son entourage. Nous tenons donc en main un shojo plus complexe qu’une simple histoire d’amour entre humaine et vampire. Et comme dans chacune de ses séries, l’auteure nous offre une héroïne qui est une battante, avec une certaine personnalité, qu’elle cache souvent sous un aspect doux,délicat et fragile. Le trait est typiquement shojo, avec une héroïne aux grands yeux et à la belle chevelure ondoyante. Les personnages masculins sont très beaux et on profite de les voir en costume. Peu de décors dans cette série, mais nos héros sont entourés de fleurs, étoiles et bulles, qui illuminent nos amoureux. Mito, mise en valeur par sa tenue féminine, et Luka, canines dehors, font la jaquette de ce quatrième volume. Et n’hésitez pas à soulever la jaquette pour retrouver notre trio!

Notre critique du tome 4 de Vampire Dormitory
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

En résumé, voici un tome pleins de rebondissements, qui nous permet de découvrir nos héros préférés dans des tenues magnifiques. On vibre avec ces personnages qui ne semblent être que des pions pour leur entourage. Série à suivre!

Scénario90
Dessin80
Édition85
Originalité90
Mise en scène85
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.