Notre critique du tome 5 de Bloom into you

Dessinatrice : Nio Nakatani
Scénariste : Nio Nakatani
Éditeur : Kana
Collection : Shôjo
Genre : Romance, Tranche de vie
Public : + 14 ans
Contenu : 178 pages
Sortie : 12 juin 2020
Prix : 7,45€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

“Le souhait le plus cher de Yû est : changer Tôko. Voilà pourquoi elle demande à Koyomi de revoir complètement la fin du texte de la pièce du conseil des élèves. Mais Yû et Tôko ne désirent peut-être pas la même chose… « Si essayer de devenir ma soeur est une erreur, qui devrais-je devenir, alors ?! » Je t’aime mais ça ne te regarde pas…”

Notre critique

Encore un volume plein de douceur que l’on découvre avec tout autant de plaisir que les premiers, pour une série qui ne manque décidément pas de charme ! Ici, on assiste à de nouveaux moments de tendresse entre nos deux héroïnes de plus en plus proches, lors d’un rendez-vous à l’aquarium qui ne manquera pas de vous faire sourire, mais également à une avancée intéressante de l’histoire avec l’approche de la pièce de théâtre…

La nouvelle fin de la pièce pensée par , porteuse d’un fort message destiné tout particulièrement à Tôko, ne va en effet pas être très bien reçue par cette dernière, qui voit même ça comme une trahison. Depuis le début, elle pensait avoir le soutien infaillible de Yû dans sa démarche de vouloir devenir comme sa défunte sœur, mais ce nouveau développement va évidemment jeter un froid dans leur relation.

Un froid que l’on ressent avec un gros pincement au cœur puisqu’il suit la très belle scène de la visite de l’aquarium où les deux filles avaient partagé des moments très émouvants. On imagine donc très vivement la peine de Yû face à la réaction de Tôko juste après cette journée heureuse. Cependant, c’est un mal nécessaire, et Yû l’a très bien compris ! Si elle veut que Tôko s’accepte comme elle est et arrête de vouloir devenir quelqu’un d’autre, Yû ne peut plus se contenter de la suivre aveuglément et de céder à tous ses caprices. Elle n’est d’ailleurs pas la seule, car Sayaka, l’amie de Tôko amoureuse d’elle en secret, va entreprendre la même démarche.

On se doute bien que ce sera un moment très dur à vivre pour Tôko car elle risque de se sentir rejetée par les deux filles, et on n’en est que plus impatients de découvrir la suite et savoir comment elle va réagir. C’est en tout cas un développement très intéressant à suivre, à la fois pour la relation entre Yû et Tôko mais également au niveau individuel pour chaque protagoniste.

En parallèle, on suit également des personnages secondaires, comme leur professeure et la femme avec qui elle vit en couple, ou encore l’amie de Yû écrivaine en herbe qui va rencontrer son idole. Chacun de ces personnages est très attachant et leurs histoires sont toutes intéressantes à suivre ! Ces petites coupures marquent également un temps de pause intéressant pour l’histoire principale entre Yû et Tôko puisqu’il permet de mieux ressentir le temps qui passe, mais sans pour autant prendre trop de place.

En bref, encore un très bon tome qui annonce une suite peut-être encore plus intéressante encore !