Connect with us

Critique Manga

Notre critique du tome 5 de DanMachi – La Légende des Familias

Published

on

Lisez notre avis concernant le tome 5 de DanMachi – La Légende des Familias et suivez toute son actu sur Nipponzilla, le meilleur site d'actualité manga, anime, jeux vidéo et cinéma
Dessinateur : Kunieda
Scénariste : Fujino Omori
Éditeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Fantastique
Public : Tout public
Contenu : 200 pages
Sortie : 6 juillet 2018
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Toujours désireux de devenir plus fort, Bell trouve le courage de demander à son idole, Aiz, de l’entraîner. La belle aventurière pensant qu’elle a une dette envers lui, accepte même si les séances ne font que confirmer à Bell leur différence de niveau. Pourtant, en silence, Aiz comme Lili et Hestia, qui n’apprécie pas que ces deux-là se rapprochent, constatent ses progrès. Et cela va lui servir très prochainement car, dans l’ombre, la déesse Freya trame une rencontre de choc pour Bell. Décidée à éveiller en lui la puissance qu’elle a ressentie, elle entend le confronter une ultime fois au terrible Minotaure ! »

Notre critique

On pourrait penser que le manga fait une pause dans ce tome car on apprend peu de choses et, même si la narration générale se poursuit, on retrouve surtout les deux principaux moteurs du récit dont l’étape suivante est en préparation : l’ambition d’aventurier de Bell et les manigances de Freya. On est un peu surpris de l’association Aiz-Bell puisque ce dernier fuyait systématiquement la jeune femme, incapable de contrôler ses réminiscences honteuses de leur première rencontre. Mais l’entêtement d’Aiz le calme, même si ses motivations sont peu convaincantes (elle n’a rien compris à la gêne de Bell…). Le quiproquo est payant pour notre héros qui saisit l’occasion de s’entraîner avec la meilleure. Les coups sont rudes et Bell finit systématiquement en miettes, à tel point qu’il pense ne faire que peu de progrès, ce qui est erroné. Aiz entend pour sa part rembourser sa dette, convaincue qu’il lui en veut de ne pas avoir éliminé le Minotaure et de l’avoir donc mis en danger lors de leur première rencontre, puisque tel était au départ le but de son expédition du jour avec ses compagnons de Familia dans le Donjon. Si l’humour revient lorsque Hestia est confrontée à cet entraînement qui met en contact quotidien son chéri avec sa pire rivale, l’ensemble du tome est un peu traîné. L’action générée par les échanges de coups entre Bell et Aiz s’efface rapidement face aux espérances fantasmées du jeune homme. Du côté de Freya, un nouveau stratagème délirant, dangereux et malfaisant se met en route. Une fois encore, la déesse met tout en œuvre pour que Bell se retrouve en danger de mort et mette à profit la force qu’elle a décelé en lui et que ce dernier ignore candidement. On comprend rapidement qui sera l’arme secrète de Freya cette fois-ci et on tremble déjà pour Bell… Son entraînement avec Aiz, déjà mis à profit lors de ses incursions aux côtés de Lili dans le Donjon, sera-t-il suffisant pour qu’il affronte de nouveau le Minotaure et en ressorte vainqueur ? Telle est la question et l’ambition de Freya. La suite nous le dévoilera mais on reste un peu sur sa fin/faim.

Le dessin colle parfaitement à la narration, tentant avec succès de faire passer le rythme un rien retombé de ce volume par une mise en scène dynamique des quelques passages dévolus à l’action. On est surpris et ravis de voir que Lili devient plus jolie avec ses cheveux longs et sa tenue sexy. Les visages restent très expressifs et on en apprécie surtout la variété sur Aiz qui laisse transparaître son caractère de guerrière redoutable entre deux masques de flegme. Les quelques apparitions du Minotaure sont accompagnées d’un nouveau personnage, membre de la Familia de Freya, tout dévoué car visiblement amoureux de sa déesse, un colosse qui n’a rien à voir avec Bell et qui a pourtant la rude tâche de faire de la créature une arme que Freya pourra contrôler le temps de sa machination… Les arrières plans sont plus rares ici, ce qui est un rien dommage pour l’ambiance générale d’un manga qui a lieu dans un univers de Fantasy…

Bien que l’action retombe un peu dans ce tome 5, le récit continue de mettre en place ses principaux axes narratifs, et prépare une confrontation mortelle pour Bell !

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

thirty eight − = thirty four