Connect with us

Critique

Notre critique du tome 5 de Egregor : Le Souffle de la Foi

Published

on

Dessinateur : Kim Jae Hwan
Scénariste : Jay Skwar
Éditeur : Meian
Collection : Shônen
Genre : Fantastique, Drame, Action
Public : + 12 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 29 juillet 2020
Prix : 6,95€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

“Les officiers de Waldgarth font de leur mieux pour réfréner l’avancée des Faucheurs sans l’aide des Égides, qui sont aux prises avec les Ramasseurs. Quant à Foa et ses compagnons, ils voient s’offrir à eux une occasion inespérée de quitter la cité afin de se mettre en route pour la Fosse de la Damnation. De son côté, Hatal recherche le pirate qui a assassiné ses parents. Son investigation l’a mené jusqu’à un village côtier, où il se retrouve impliqué lui aussi dans la Guerre de l’Éclipse…”

Notre critique

Dans ce cinquième volume d’Egregor, nous retrouvons Hatal, l’un des amis de Foa rescapé de la Moisson qui avait dévasté leur village. Arrivé dans un petit village de pêcheurs, il va se retrouver pris malgré lui dans une attaque de Faucheurs…

Retrouver ce personnage du début est une très bonne surprise, puisque l’on avait hâte de savoir ce qu’il était devenu. C’est donc très appréciable de voir que la majeure partie du tome est consacrée à sa mésaventure. Bien qu’impuissant face aux terribles adversaires qui attaquent le village où il se trouve, il va faire une rencontre inattendue qui risque bien de changer beaucoup de choses pour lui. Cette nouvelle intrigue se révèle plutôt intéressante et on ne peut que se demander où tout cela va mener.

Côté action, à nouveau nous sommes servis, puisque les attaques incessantes des Faucheurs continuent de retentir de tous les côtés. Les nombreux combats sont une fois de plus brillamment réalisés, avec des scènes d’action très intenses et des dessins toujours au top. Chaque nouvelle page est un régal pour les eux, en plus d’offrir une grande fluidité. On apprécie surtout l’inventivité des combats qui ne se déroulent jamais comme on s’y attendrait et nous surprennent avec des retournements bien pensés.

Autre point positif mis en valeur par ce tome : les dialogues entre les personnages. Avoir un scénariste Français est certainement un grand plus pour ce titre ; en plus d’un vocabulaire riche en expressions, les dialogues sonnent toujours très naturellement et donnent un côté réaliste bien appréciable à l’histoire.

Fan de mangas en tout genre avec un goût prononcé pour tout ce qui sort de l'ordinaire et un faible pour les histoires fantastiques.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sixty six − sixty five =