S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Fujiwara Hiro
Scénariste: Fujiwara Hiro
Éditeur: Pika Édition
Collection: Purple Shine – Shôjo
Genre: romance, fantastique
Public: + 12 ans
Contenu: 192 pages
Prix: 6,95 euros
Sortie: 17 juin 2020
Statut de la série: Terminée en 6 volumes

Acheter Site officiel

Résumé

« Yuki et ses amis pénètrent dans la grotte de Mutsuji, où le Kyoshuku est scellé. La veille, la lycéenne a eu accès aux souvenirs de l’autre Yuki, celle qui la hante. Elle a ainsi levé le voile sur le mystère du sceau et la lourde mission portée par le village depuis huit cents ans. Pour accomplir le destin de Mutsuji et sceller définitivement la faille qui relie le monde des hommes à celui des esprits errants, il n’existe qu’une solution : sacrifier l’un des Six Enfants du Destin ! »

Notre critique

Les chapitres de ce volumes amorcent le final de l’histoire de la série. Ils sont divisés en deux parties: la première partie est un flashback qui explique beaucoup d’éléments qui apparaissent plus tôt dans le récit. La deuxième partie se passe à l’époque actuelle et montre la mise en place du rituel qui sera la fin de l’histoire.

Dans les quatre premiers volumes l’auteur avait fait le choix de laisser des zones d’ombres sur les événements qui avaient amenés à la création des 6 familles hors desquelles sont issues les six enfants du destin. Ce volume permet de faire la lumière sur les événements passés et de permettre au lecteur de comprendre comment le village est arrivé à cette situation. Les différents éléments sont bien présentés et, une fois que tout est lié, il est facile de comprendre pourquoi le village soutient autant les 6 enfants et pourquoi c’est aussi important pour eux.

Une fois tous ces éléments connus, le lecteur a toutes les cartes en main pour comprendre l’enjeu qui se cache derrière ce fameux rituel et le rôle des six personnages principaux.

Cependant, les six adolescents concernés ne semblent pas se montrer très coopératifs. En effet, leurs sentiments et leurs aspirations personnelles semblent prendre le pas sur leurs responsabilités et ils donnent même, par moment, l’impression de complètement se désintéresser de leur rôle. Les disputes incessantes entre Akira et Takaya en deviennent agaçantes voire franchement énervantes par moment.

Yuki semble être la plus concernée par le rituel, surtout depuis que la Yuki du passé lui a montré ce qu’il s’était passé il y a 800 ans. Elle tente de maintenir un semblant d’équilibre dans le groupe. Cela lui confère une place de leader mais elle donne plus l’impression d’être un professeur de maternelle au milieu d’une cour d’enfants. Elle est la seule qui semble se concentrer sur le rituel.

Chaque personnage a son point de vue sur le rituel et ce qu’il implique. Malheureusement, cela a été fort peu développé jusqu’à présent.

Dans ce volume, il y a beaucoup d’explications mais le découpage particulier de certaines planches aide à la compréhension de la situation. L’histoire est facile à suivre et le lecteur comprendra facilement l’enchaînement des différents éléments.

La thématique de la série est une thématique classique que l’on a déjà vu dans d’autres séries de mangas mais son traitement dans un manga de type shôjo est particulière. C’était un pari audacieux que l’auteur a relevé. Malheureusement, le fait de se focaliser sur les relations entre les personnages et les sentiments qui en découlent ralentissent le récit et le détournent de son objectif. Par moments, le fait de se focaliser sur les sentiments des personnages plutôt que sur le récit en lui-même alourdissent l’histoire.

Le prochain volume verra le déroulement du rituel et les conséquences qui en découleront. La fin semble relativement prévisible, à moins que l’auteur n’aie prévu une surprise scénaristique.

Rendez-vous au prochain volume pour connaître la fin de l’histoire.

Notre critique du Tome 5 de La Destinée de Yuki

Les enfants du destins arriveront-ils à faire fi de leurs différents et à mener le rituel jusqu'au bout?

Scénario80%
Dessin80%
Édition85%
Originalité80%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée75%
On a aimé
  • Les explications de l'auteur.
On a moins aimé
  • Les disputes incessantes entre les personnages.
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.