Connect with us

Critique

Notre critique du Tome 5 de Les carnets de l’apothicaire

Published

on

Dessinateur : Nekokurage
Scénariste : Itsuki Nanao
Editeur : Ki-Oon
Collection : Seinen
Genre : Historique, enquête
Public : + 12 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 2 septembre 2021
Prix : 7,90 euros
Statut de la série: En cours de publication

“Après la dernière enquête de Mao Mao, le palais impérial s’apprête à connaître un grand changement : en effet, Aduo, la douce concubine va être remplacée…mais ce n’est pas tout ! À la suite d’un quiproquo, l’apothicaire se voit contrainte de quitter la cour intérieure, pour le plus grand malheur de Jinshi. Au désespoir, l’aristocrate se rend au banquet d’un aristocrate fortuné pour espérer se changer les idées… et se retrouve face à une Mao Mao devenue courtisane ! C’est sans la moindre hésitation qu’il achète la jeune fille et la prend à son service.”

Ce cinquième volume correspond au début du deuxième tome du light novel dont il est inspiré et adapté.

Rachetée par Jinshi, Mao Mao est maintenant directement à son service et travaille dans la cour extérieure. Elle s’acclimate à son nouvel environnement sans trop de mal.

Dans ce volume, quatre histoires sont racontées. La première histoire fait découvrir au lecteur, au travers d’une leçon de choses, la nouvelle concubine de l’empereur. C’est aussi l’occasion de revoir les trois autres concubines auxquelles Mao Mao a déjà eu affaire. La nouvelle concubine se nomme Lolan et semble très mystérieuse. Mis à part le fait qu’elle ne suive pas la même mode vestimentaire et que la leçon ne semble pas l’intéresser, fort peu de choses sont dévoilées sur elle.

Les deux histoires suivantes sont de petites enquêtes qui mettent en avant les qualités de réflexions de la jeune fille mais également sa relation avec Jinshi. C’est aussi l’occasion de revoir le personnage de Lihaku qui semble avoir pris du galon.

La dernière histoire met en scène un scénario à plusieurs niveaux et un nouveau personnage, Lacan. Ce militaire haut gradé passe pour être un original aux yeux de la cour. L’homme s’intéresse beaucoup à Jinshi depuis que ce dernier a racheté Mao Mao.

Il y a quelques années, Lacan avait voulu acheter une courtisane au palais vert de gris. Pour y parvenir, il semblerait qu’il ait dû utiliser une méthode peu recommandable. Cependant, il joue avec la curiosité de Jinshi en ne lui dévoilant que quelques détails en échange de la résolution de diverses énigmes. Évidemment, c’est Mao Mao qui s’y colle afin de satisfaire son nouveau maître.

Le changement de lieu ne semble pas affecter la jeune fille qui trouve ses marques sans aucun problème dans son nouvel environnement. Le récit alterne des petites enquêtes et des histoires plus complexes. La série semble avoir trouver son rythme de croisière. Le dessin est toujours aussi beau et détaillé. L’apparition de Lacan et son comportement ajoute une nouvelle dose de mystères. En effet, ce personnage semble savoir beaucoup de choses sur le monde des courtisanes…

Que s’est-il passé il y a des années au Palais Vert-de-Gris ?

Les carnets de l'apothicaire
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Rachetée par Jinshi, Mao Mao passe sous son service direct. Elle ne chôme pas dans ses nouvelles fonctions. De plus, les mystères semblent s'accumuler à cour impériale...

Scénario85
Dessin85
Édition80
Originalité90
Mise en scène80
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha seven × one =