Connect with us

Critique

Notre critique du tome 5 de Nyankees

Published

on

Dessinateur : Okada Atsushi
Scénariste : Okada Atsushi
Éditeur : Doki Doki
Collection : Shonen
Genre : Comédie, Action
Public : + 12 ans 
Contenu : 208 pages
Sortie : 6 janvier 2021
Prix : 7,50€
Statut de la série : Terminée en 6 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

Ryusei, Taiga et Raiga sont tombés dans le piège mis en place par Madara. Enfermés dans un hangar et entourés de chats, ils sont attaqués de toute part. Mochi, le chat domestique perdu, essaye de leur venir en aide mais que peut-il faire seul, lui qui ne connaît rien au combat des rues ? Madara ouvre le hangar et c’est le chaos total qui s’ouvre à lui…

Notre critique

Nos trois matous sont prisonniers dans un hangar, entourés d’une horde de chats qui veulent en découdre avec eux. Mochi, qui les a suivis, tente de raisonner Madara et même d’ouvrir le hangar, mais il n’est pas de poids face à l’autre félin. Quand Madara ouvre enfin la porte, le sol est couvert de chats en piteux états. Malgré un combat grandiose, Ryusei est très mal en point. Madara, accompagné de Hazuki, le félin noir et blanc, tient enfin sa vengeance. Mochi qui tente de s’interposer pour aider son ami, se fait vite mettre au tapis. Madara explique enfin les raisons de son acharnement sur Ryusei…

Le moment des révélations est enfin arrivé. Après un combat épique, Ryusei va enfin savoir pourquoi Madara lui en veut autant. Madara est plus faible que Ryusei et il doit ruser pour le vaincre. Les propos du félin sont fracassants, mais Ryusei n’est pas du genre à se laisser aller. Un combat final grandiose s’annonce dans le prochain, et dernier, volume de cette série.

Comme pour tous les précédents volumes, le scénario garde son dynamisme et son rythme endiablé. On ne se perd pas avec des histoires parallèles et on se concentre sur Ryusei et sur son premier objectif : retrouver Gekka, le chat balafré. Le dessin est toujours aussi agréable, régulier avec des félins très bien rendus. On admire le parallèle fait entre les chats des rues et leurs formes humaines. Les scènes d’actions sont bien vivantes et dégagent beaucoup d’énergie. Le manga s’ouvre sur une page couleur et on y trouve des petits bonus : entre chaque chapitre, on découvre des dessins des héros, sous leurs deux aspects. Madara et Ryusei, sous leurs deux formes et se faisant face, font la jaquette de cet avant-dernier volume.

Notre critique du tome 5 de Nyankees
Conclusion

Entre bastons et révélations, ce tome amorce la fin de la série. L’histoire s’assombrit et il y a moins d’humour qu’au premier tome, mais on suit avec toujours autant de passion les aventures de ces chats des rues. Bonne lecture !

Scénario
85
Dessin
90
Edition
85
Originalité
90
Mise en scène
90
Intérêt sur la durée
95
On a aimé :
Des révélations
Le scénario
Les chats sont très réalistes
On a moins aimé :
Néant
95

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− three = one