Connect with us

Critique

Notre critique du tome 5 de Saotome – Love and boxing

Published

on

Dessinateur : Mizuguchi Naoki
Scénariste : Mizuguchi Naoki
Éditeur : Doki Doki
Collection : Seinen
Genre : Tranche-de-vie, Sport
Public : + 14 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 8 décembre 2021
Prix : 7,50€
Statut de la série : Terminée en 10 volumes

« Alors que l’été n’est pas encore terminé, Yae participe au Festival culturel avec un cosplay détonant. Elle va également se faire de nouvelles amies et passer un peu de temps avec son petit frère. Sans parler d’un mystérieux secret qui va faire l’objet d’un défi entre Yae et Satoru… »

Saotome prépare le tournoi national de boxe féminine qui aura bientôt lieu. Ce dernier lui permettra de participer au tournoi mondial de qualification olympique, afin de peut-être participer aux Jeux Olympiques. C’est Satoru qui est chargé de son entraînement. Mais une grande pression est mise sur les épaules de la jeune athlète : entre un reportage télé et la présence de la maire et du directeur de son lycée dans la vie de la jeune fille. Mais cela n’empêche nullement la jeune sportive d’avoir une vie d’adolescente presque normale grâce au festival culturel du lycée ou avec Keita, son petit frère. Par contre, ses amours avec Satoru ne sont pas toujours des plus faciles et le couple doit trouver sa propre manière de communiquer.

Avec le prochain tournoi qui arrive, Yae a beaucoup de pression sur les épaules. La jeune fille vise rien de moins que les Jeux Olympiques et la route est encore longue avant d’y arriver. Entre entrainements et vie de jeune adolescente, les journées de notre héroïne sont bien chargées. Dans ce tome, on délaisse un peu le ring pour découvrir le quotidien de notre athlète. Entre la fête culturelle où les filles cassent leur image d’intellos, une soirée pyjama entre copines et le sauvetage d’un ring suite au passage d’un typhon, la demoiselle nous fait découvrir un peu plus sa personnalité… et ses abdos. L’auteur semblant d’ailleurs beaucoup se focaliser sur ceux-ci.

Autour de Saotome gravitent beaucoup de personnages, que ce soit les autorités avec leur soutien fort encombrant, les copines de la plus curieuse à la plus timide, ou encore les membres, tous masculins, du club de boxe. Ils sont tous différents et ne se ressemblent pas, ce qui crée des situations qui pourraient se passer dans notre vie de tous les jours. Tout cela donne un peu de réalité à cette histoire.

Au vu des sujets abordés dans ce cinquième volume, on le ressent comme une pause, avec un peu de légèreté, avant le prochain tournoi et ses enjeux olympiques. Et même si on suit en filigrane la relation entre Yae et Satoru, celle-ci se complexifie et notre couple doit trouver sa propre manière de communiquer, vue que Yae est fort peu loquace et qu’elle montre très peu ses sentiments. C’est une Yae toute en diable et abdos qui fait la jaquette de ce tome.

Saotome - Love and boxing
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

On découvre ici une autre facette de la vie de Saotome, boxeuse de haut niveau. On dépose les gants et on profite un peu des plaisirs de la vie de lycéenne de la jeune fille, entre festival culturel, copines et vie de famille. On adore cette série qui met en avant une héroïne hors du commun mais qui cache au fond d’elle un cœur de jeune fille en fleur, avec toute sa sensibilité. A lire absolument !

Scénario85
Dessin80
Édition80
Originalité90
Mise en scène80
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha − one = four