Connect with us

Critique

Notre critique du tome 5 de Shigurui

Published

on

Dessinateur : Yamaguchi Takayuki
Scénariste : Nanjo Norio
Éditeur : Meian
Collection : Shonen
Genre : Historique, Action
Public : + 16 ans
Contenu : 364 pages
Sortie : 22 juin 2021
Prix : 9,95€
Statut de la série : Terminée en 15 volumes

” Baignées par le soleil, les lames des Dragons Jumeaux étincellent… L’indomptable épéiste et le génie du sabre se font face, lames au clair ! Le jeune prodige dévorera-t-il son adversaire ? “

Après avoir affronté Kogan, Seigen se rend au château de Tokugawa Tadanaga où il fait montre de son savoir faire au maître des lieux. Au vue de sa maîtrise, ce dernier accepte de la prendre à son service. Les scellés ont été apposées sur les portes du dojo Kogan et Gennosuke est assigné à résidence. N’étant pas présent pour sauver son maître, il a été jugé indigne de son statut de samouraï. Mie veut se venger officiellement de la mort de son père et un duel entre Seigen et Gennosuke est proposé afin de mettre un terme au cycle de vengeance qui risque d’arriver. Car après le décès du terrible Kogan, c’est une ère de vengeance qui s’est levée. Mie veut venger la mort de son père, telle une fille obéissante envers ses parents. Seigen, lui, veut se venger de Gennosuke et prouver à tous qu’il est bien le digne hériter du dojo et des biens de Kogan, dont sa fille. Gennosuke, en tant que fils adoptif de Kogan, se doit de venger la mort de ce dernier, car un fils ne peut vivre sous le même ciel que l’homme qui a tué son père. Les autorités accordent donc à Mie un duel afin de permettre à son clan de laver son honneur et ainsi, ils espèrent mettre fin au cycle de vengeance qui s’est installé.

Seigen est animé par la haine et la vengeance depuis sa rencontre avec Gennosuke. Étant tous les deux dans la course pour devenir l’héritier de Kogan, celui-ci n’ayant pas de fils, les deux jeunes hommes avaient peu de chance de bien s’entendre. Avoir perdu Mie, et donc le dojo et ce qu’il rapporte, ainsi que son humiliation, ont mis Seigen dans une colère que rien de semble apaiser. Au contraire, sa lame semble briller de toute cette haine qui l’habite. Mie, quand à elle, veut obtenir vengeance de la mort de son père. Pour ce faire, elle contacte officiellement les autorités et passent aux yeux de tous pour une fille respectueuse de son parent. Pourtant, la jeune femme est loin d’être aussi vertueuse qu’elle n’y parait, car elle n’a pas oublié son mariage forcé avec Seigen et sa nuit de noce, comme le lui rappellent certains cauchemars. D’ailleurs, sa raison vacille toujours, puisqu’elle conserve précieusement le kimono ensanglanté de Kogan, où son visage apparaît dans le sang séché et noirci. Enfin, Gennosuke nous dévoile peu à peu son sombre passé. On découvre l’existence d’un second enfant prénommé comme lui. Entre Gennosuke le garnement samouraï et Gennosuke le paysan demeuré, Kogan a fait un choix des plus surprenant. Pour reprendre le dojo de son père adoptif, Gennosuke n’est pas seul et il peut compter sur la force et la loyauté d’Ushimata, que l’on pensait mort, lui aussi. Malgré l’éternel sourire forgé par son maître, ce dernier continue de servir fidèlement le clan Kogan.

Malgré sa disparition, la folie de Kogan semble planer sur toute l’œuvre. Son ombre apparaît auprès des protagonistes, qui veulent de servir de sa mort pour assouvir leur vengeance. Avec ce volume, on navigue entre différents souvenirs, et cela nous permet de comprendre les raisons et les réactions, parfois sanglantes, des trois personnages principaux. Les affrontements à la lame sont chorégraphiés comme des ballets, où les samouraïs effectuent une danse des sabres des plus maîtrisées. Le dessin est d’une grande qualité, avec un trait précis et détaillé, teinté d’une pointe d’érotisme. La folie et côté sombre de chaque personnage est très bien rendu. Gennosuke tout en muscle, au propre comme au figuré, fait la jaquette de ce cinquième volume.

Shigurui
85 Rédaction
Lecteurs 0 (0 votes)
Résumé

Vengeance, folie, haine, ce tome laisse peu de place aux autres sentiments qui pourraient habiter nos samouraïs. Ici, on découvre les origines de ce maelstrom qui a forgé nos héros. Les deux dragons se préparent à l'affrontement. Âmes sensibles s'abstenir !

Scénario95
Dessin80
Édition85
Originalité80
Mise en scène80
Intérêt sur la durée90
Ce que les gens disent... Laissez votre note
Sort by:

Be the first to leave a review.

User Avatar
Verified
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laissez votre note

Your browser does not support images upload. Please choose a modern one

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha twenty four ÷ eight =