Connect with us

Critique

Notre critique du tome 5 de The Quintessential Quintuplets

Nurci

Published

on

Dessinateur : Negi Haruba
Scénariste : Negi Haruba
Editeur : Pika Édition
Collection : Shônen
Genre : tranche de vie, humour
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pagesSortie : 7 octobre 2020
Prix : 7,20 euros
Statut  de la série : Terminée en 14 volumes

“Après une classe nature rocambolesque, Fûtarô a enfin gagné la confiance des quintuplées. Mais, dès son retour, le jeune professeur particulier qui est tombé malade pendant le séjour, se retrouve à l’hôpital. C’est alors qu’Itsuki vient lui rendre visite et lui demande avec détermination pour quelle raison il étudie. L’occasion pour Fûtarô de laisser remonter des souvenirs à la surface qui pourraient bien chambouler ses relations avec les sœurs Nakano.”

Ce tome s’ouvre sur l’hospitalisation de Fûtarô. Cela ne pouvait pas se passer sans les visites des quintuplées. Chacune y allant de son petit commentaire ou de sa réaction, toujours imprévisible. Ces chapitres permettent à Fûtarô de se plonger dans ses souvenirs et de se remémorer la rencontre qu’il avait fait avec une fille de son âge ressemblant étrangement aux quintuplées. Le souci, c’est qu’il est incapable de dire de laquelle il s’agit.

Dans le chapitre suivant, Fûtarô trouve une série d’interrogations dont les noms ont étés arrachés. Il va user de différents stratagèmes pour tenter de savoir qui a eu d’aussi mauvais résultats. Ces chapitres ne font pas spécialement avancer l’histoire mais mettent en avant le fait que Fûtarô est toujours incapable de différencier les soeurs. Cela permet également au lecteur de se rendre compte de l’évolution de la relation entre lui et ses élèves.

Les deux chapitres suivants mettent en avant le mal que les filles ont pour exprimer leur individualité. Fûtarô propose à Yotsuba de lui offrir un petit quelque chose pour la remercier de l’aide qu’elle lui a apporté pendant la classe de neige. Cette dernière l’emmènera dans les lieux préférés de ses sœurs et avouera ne pas savoir quoi lui demander. Sous ses airs légers, ces chapitres mettent en avant la difficulté de se démarquer quand on a été élevée de manière fusionnelle avec ses jumelles.

L’histoire reprend vraiment son cours après ces intermèdes. Les examens de fin de semestre approchent et, à nouveau, Fûtarô va devoir redoubler d’ingéniosité pour trouver le moyen de faire étudier les sœurs Nakano. Malheureusement pour lui, les choses vont dégénérer. Cela ira tellement loin que Nino et Yotsuka quitteront l’appartement. Seule Mitsu semble étudier sérieusement. Fûtarô va passer la semaine de révision à courir, au sens propre du terme, après les différentes sœurs.

Dans ce volume, les gags et les quiproquos s’enchaînent rapidement. Il faut arriver dans les derniers chapitres pour que l’histoire semble se remettre sur ses rails. Ce tome fait également la part belle aux souvenirs qui risquent d’avoir un impact sur la suite des événements.

Le dessin reste toujours aussi fin et détaillé. Les décors sont soignés et regorgent de détails sans être trop chargés. L’auteur arrive à rendre les filles reconnaissables, même quand elles changent de coiffure ou mettent des accessoires différents. Cela permet au lecteur de ne pas les confondre et de profiter des quiproquos que cela entraîne avec Fûtarô qui, lui, est incapable de les distinguer.

Les histoires sont amusantes. Le ton se veut léger et drôle mais les lecteurs habitués à ce genre de série n’y trouveront rien de nouveau.

Fatigué de courir après ses élèves, Fûtarô tombe nez à nez avec une jeune fille qui le reconnaît. Et cette jeune fille ressemble étrangement aux quintuplées. Qui est-elle ?

Notre critique du tome 5 de The Quintessential Quintuplets
Conclusion
Les examens approchent et les élèves se dispersent.
Scénario
75
Dessin
90
Edition
85
Originalité
70
Mise en page
80
Intérêt sur la durée
80
On a aimé
Les gags
On a moins aimé
L'impression de déjà-vu
80

Geekette assumée et grande fan de manga depuis Dragon Ball. J'ai une fâcheuse manie de lire tout ce qui me tombe sous la main, ce qui permet de faire les meilleures découvertes.